« Koh-Lanta » : « Thomas me sortait par les trous de nez », affirme Laëtitia

Laëtitia, candidate de Koh-Lanta, les armes secrètes. — A.ISSOCK/ALP/TF1
  • Laëtitia, Landaise de 37 ans, a été éliminée en même temps que Vincent lors de l’épisode des « destins liés » de Koh-Lanta, les armes secrètes.
  • Alors qu’elle se pensait protégée par un collier d’immunité, elle a déchanté lorsque Lucie a joué son bracelet noir. « Sur le moment, je n’ai pas du tout compris pourquoi elle m’a fait ça. Je lui en ai voulu énormément », explique Laëtitia à 20 Minutes.
  • Depuis le tournage, Laëtitia n’a eu aucun contact avec Myriam, Mathieu et Thomas : « [Lors du jeu], ils ne sont jamais venus me voir, ne serait-ce que pour savoir ce que je faisais dans la vie, si j’allais bien ou non. »

D’habitude, un collier d’immunité permettait à qui le jouait lors d’un conseil d’être totalement à l’abri d’une élimination le soir même. Mais c’était sans compter sans le bracelet noir, la redoutable « arme secrète » ajoutée au menu de Koh-Lanta cette saison et qui permet à la personne qui le détient de « voler » un collier d’immunité lorsqu’il a été dégainé et de se l’attribuer ou de le donner à quelqu’un d’autre. Dans le neuvième épisode diffusé vendredi sur TF1, Laëtitia a fait les frais de ce retournement de situation. La Landaise de 37 ans s’est fait chiper son immunité par Lucie qui l’a refilée à Maxine. Si elle n’a eu aucun vote contre elle, le destin de Laëtitia était lié à celui de Vincent, vers qui la majorité des suffrages se sont tournés. Elle a donc été éliminée en même temps que son acolyte.

Quand Lucie joue son bracelet noir, qu’est-ce qui vous est passé par la tête ?

Un sentiment… Comme un coup de poignard dans le cœur. Je ne sais pas comment expliquer cette sensation. C’est comme quand vous avez un malaise. Sur le moment, je ne savais pas comment réagir parce que Lucie est avant tout une super amie. J’étais et je suis toujours très attachée à elle, on s’appelait « les potes de galère », on a ramé dans le même sens. Sur le moment, je ne comprends pas du tout pourquoi elle m’a fait ça. Avec le temps, j’ai compris que c’était son jeu, qu’elle avait eu un coup de cœur pour Maxine. Je le respecte mais à l’époque je lui en ai voulu énormément.

Vous diriez que c’est une trahison de sa part ?

Joueuse de foot que je suis, je préfère dire que j’ai pris un tacle par-derrière. C’est plus joli que « trahison » je trouve (rires). Elle ne m’avait pas promis de me sauver jusqu’au bout du jeu, elle ne m’avait pas donné sa parole, donc on ne peut pas dire qu’elle m’a trahie.

Vous avez voté contre Thomas alors que Vincent et Flavio ont voté contre Magali. Ils ne vous avaient pas informée de cela ?

Ils me l’avaient dit. Flavio m’a dit « T’es toute seule, ce n’est pas la stratégie. » Moi, humainement parlant, il m’était impossible avec tout ce qu’il m’a fait de ne pas voter Thomas. Il n’a pas arrêté de m’envoyer des piques à m’en pourrir la vie. Il était hors de question que je ne marque pas son nom sur le papier. Il me sortait par les trous de nez. J’ai toujours voté à l’affect et au mérite. Je m’en fichais qu’on ne me suive pas, ça me faisait plaisir d’écrire Thomas sur mon bulletin.

Le fait d’avoir le collier d’immunité en votre possession vous a aidée à supporter les piques de Thomas ?

Il allait trop loin. C’était vraiment de la haine, de la vengeance… C’était pesant, à force. Il est comme ça, on lui a enlevé Myriam, je ne pensais pas que ça allait lui faire autant de mal. Il ne s’en est pas remis et il a reporté sa haine sur moi. Lucie, elle était en destin lié avec Arnaud, donc il savait qu’elle ne sortirait pas. Il a aussi envoyé des piques à Vincent. Mais je pense que Thomas s’est dit que, vu mon début d’aventure où je ne me suis pas affirmée, il pouvait m’enfoncer, me déstabiliser, me faire culpabiliser d’avoir voté Myriam. Il pensait peut-être que j’étais la plus faible et que ça allait me toucher le plus. Mais en ayant un collier, comme vous dites, je ne me sentais pas du tout menacée. Il m’a rendu service en me rentrant dedans parce que j’ai pu montrer que j’avais du répondant et que je ne me serais jamais laissée faire.

Vous sembliez tout juste commencer à prendre confiance en vous sur le camp. Regrettez-vous de ne pas vous être affirmée plus tôt ?

Je regrette de ne pas l’avoir fait mais mon but était d’aller le plus loin possible et je savais très bien que seule, ou à deux avec Lucie, contre quatre ce serait compliqué. J’avais conscience que si je votais contre l’un des quatre [Myriam, Shanice, Mathieu, Thomas], je signais mon arrêt de mort. J’ai donc pris sur moi et je n’ai pas bien vécu la chose. Je me disais « subis pour l’instant et tu iras plus loin, attends la réunification où le camp sera différent ». Dans la vie de tous les jours, je ne suis pas du tout comme ça, je ramène ma fraise tout le temps, je suis souriante, je fais des blagues…

Depuis la diffusion, vous découvrez vos anciens coéquipiers sous un autre jour ?

Je les trouve pire ! Je ressentais que certains ne s’intéressaient pas à moi. Les quatre ensemble se voyaient aller loin alors ils ne prêtaient pas attention à ceux qui n’étaient pas dans leur noyau. Mais je n’aurais pas cru qu’ils puissent dire autant de méchancetés, style des « Air Tahiti », des « Je vote contre elle au prochain conseil ». Au final, d’autres ont pris l’avion avant moi. Mathieu et Myriam sont sortis avant moi, c’est une belle revanche. Ça fait mal au cœur de voir autant de méchanceté, d’autant plus que je n’ai jamais fait de coup de travers.

Avec qui avez-vous gardé contact depuis le tournage ?

Avec tous, sauf avec Myriam, Mathieu et Thomas. J’ai parlé avec Shanice, qui avait souvent été là pour moi. Je pense que c’est elle qui a incité les autres à ne pas voter contre moi. Elle venait papoter avec moi, elle a vu qui j’étais vraiment et était hyper gentille avec moi. Elle connaissait mes vraies valeurs.

Myriam, Thomas et Mathieu ont récemment dit dans un live sur Instagram qu’ils n’adressaient plus la parole à Vincent non plus. Il y a vraiment eu une cassure dans cette ex-équipe jaune…

Je ne les jugerai pas. Je pense qu’ils n’ont pas fait la part des choses. Koh-Lanta est un jeu. Mathieu et Myriam sont encore frustrés d’être sortis avant nous. Ils disent qu’on les a trahis mais je n’ai trahi personne puisque je n’avais donné ma parole à personne. Ils ne sont jamais venus me voir, ne serait-ce que pour savoir ce que je faisais dans la vie, si j’allais bien ou non.

Vous disiez avoir voulu participer pour que votre femme soit fière de vous. C’est le cas ?

Oh oui, elle est doublement fière de moi parce qu’elle me dit qu’elle n’aurait pas tenu dix jours dans l’équipe que j’avais, avec toutes ces grandes bouches. Elle en aurait claqué plus d’un. Elle se demande comment j’ai fait parce qu’elle sait que d’habitude, j’ai du répondant et que je ne suis pas très patiente. Elle aimerait que je reste comme j’étais dans Koh-Lanta, mais chassez le naturel et il revient au grand galop (rires) !

1 partage