«Koh-Lanta: La guerre des chefs»: Boule noire et gros sanglots au programme de la demi-finale

Denis Brogniart présente la vingtième saison de «Koh-Lanta» — ALP/TF1/Starface

Il y a deux semaines, deux candidats voyaient leur aventure se terminer. Nicolas, tout d’abord, après sa défaite lors de l’épreuve éliminatoire, puis Maxime, vu comme l’homme fort de la saison, et qu’il fallait éliminer à tout prix pour espérer décrocher un jour le totem d’immunité.

La vie en rose

Lors de ce 35e matin, les naufragés ne semblent pas réaliser qu’ils sont aux portes de la finale de cette saison de Koh-Lanta. Et l’égalité est parfaite entre les six candidats restants : trois femmes et trois hommes, deux Bleus, deux Jaunes et deux Rouges. Mais le réveil est un peu plus joyeux pour deux candidats : Steeve et Cindy, qui sont tous les deux assurés d’accéder à l’épreuve d’orientation de la semaine prochaine grâce à leur collier d’immunité.

Maxime, lui, retrouve ses ex-camarades dans la résidence des ambassadeurs. Tous semblent heureux de le retrouver, sauf Frédéric. « Il s’est mis une cible sur le front trop rapidement donc c’est de sa faute. Je ne suis pas d’accord pour dire que c’est le plus méritant » confesse-t-il, alors que Maxime a gagné le plus d’épreuves individuelles cette saison. L’ancien bleu chante même une chanson pour son meilleur ennemi : « Mais rentre en France la paix dans l’âme, car vu que tu étais tellement barbant, ça ne sera vraiment pas un drame ». Bizarre et pas très cool, on vous avoue qu’on n’a pas vraiment compris cette chanson…

Une épreuve de confort larmoyante

Après ce petit interlude musical, place au dernier jeu de confort de la saison. Les larmes et les gros sanglots apparaissent immédiatement lorsque les candidats voient leurs proches débarquer. Thomas, le concubin de Cyril, Jean-Luc, le mari de Maud, Diane, la compagne d’Aurélien, Thomas, le chéri de Cindy, Hugues, le père de Clo et Hugo, le fils de Steeve arrivent tour à tour. Tout le monde pleure, tout le monde se prend dans les bras, c’est la fête des glandes lacrymales.

Pour gagner la récompense, les aventuriers s’affrontent sur le jeu du pendule, qu’ils doivent utiliser pour détruire les deux statues tribales de leurs concurrents. Ce sont leurs proches qui posent les pierres, de façon à ce qu’elles soient les plus difficiles à atteindre. Steeve apparaît rapidement comme le meilleur sur ce jeu, puisqu’il fait tomber six statues : il n’a pas manqué un seul tir ! Il gagne alors une soirée de luxe avec son fils Hugo, et offre à Cindy un dîner avec son amoureux.

Le bonheur de Steeve et son fils transperce l’écran lorsqu’on les voit découvrir leur villa. Ils enlèvent même leurs chaussures avant de mettre les pieds à l’intérieur. Cocktails, piscine, douche italienne, autant de plaisirs que le Robinson n’avait pas eus depuis longtemps… voire jamais : « Il ne peut pas exister dans le monde un endroit plus luxueux. C’est une première et une dernière, jamais de ma vie je ne pourrais vivre un moment comme ça ». Un avis que partage également Hugo, qui raconte : « Être ici avec mon père c’est incroyable, c’est un moment fantastique qu’on aura vécu ensemble et on s’en rappellera toute notre vie ». Sur le camp des aventuriers, le confort est beaucoup plus sommaire. Des rats s’invitent même près de leur cabane ! Pas de quoi perturber les naufragés qui en ont vu d’autres.

Aurélien, dernier propriétaire du totem

Le lendemain, les six aventuriers restants se disputent l’ultime épreuve d’immunité. Il s’agit d’un parcours d’équilibre en plusieurs étapes. Rapidement, Aurélien se détache des autres. Il affronte Steeve en finale, qui arrive à égalité avec lui sur les deux premières étapes. Mais, quasiment d’une seule traite, le jeune homme réussit à franchir tous les obstacles et il remporte logiquement le totem d’immunité. C’est donc un soulagement pour Aurélien, dont la tête aurait pu être mise à prix.

De retour sur le camp, les candidats ne perdent pas de temps et les stratégies vont déjà bon train. Steeve, Clo et Cindy s’accordent pour éliminer Cyril. Avec le double vote de Clo, cela ferait quatre voix contre le Parisien, un score suffisant pour le faire partir. Mais Cyril, qui sent que les enjeux sont réels, ne compte pas dire son dernier mot.

Avant de s’attarder sur les stratégies de la semaine, les six aventuriers découvrent un miroir et un pèse-personne sur la plage. Alors que Cindy et Clo se plaisent transformées, ce n’est pas du tout le cas de Maud qui fond en larmes devant son reflet. « Ça a été un vrai choc, c’est horrible. Ça ne m’a pas fait du bien, ce n’était pas une bonne surprise » a sangloté la Belge. Celui qui a le plus maigri, et sur lequel cela se voit, c’est Steeve, qui a perdu 15 kg !

L’ultime stratégie de Cyril

Alors qu’il peut compter sur le soutien de Maud et Aurélien, Cyril parle avec Clo qui lui confirme qu’elle votera contre lui au conseil. « On n’est pas chez les bisounours » déclare la jeune femme. Le candidat comprend qu’il n’aura pas l’appui de Clo, alors il tente une approche du côté de Cindy. « Si j’arrive à faire que Cindy ne vote pas contre moi, ce qui ferait trois/trois, ça ferait une égalité et il y aurait un tirage au sort » explique-t-il. La principale intéressée ne veut pas révéler pour qui elle votera, et entretient le mystère jusqu’au bout.

L’heure fatidique du conseil arrive. Clo, Maud et Cyril s’expriment sur leur ressenti, en tant que potentiels éliminés du soir. Rapidement, il est temps de voter et Denis Brogniart dépouille les votes : 3 voix contre Cyril, 3 contre Clo et une contre Maud. Face à cette égalité entre Cyril et Clo, les aventuriers doivent voter à nouveau et faire un choix entre ces deux noms. Lorsque Denis procède au dépouillement, c’est bouche bée que les candidats découvrent… une nouvelle égalité !

Comme si le suspens n’était déjà pas assez à son comble, la stratégie de Cyril se met bien en place : le candidat éliminé sera tiré au sort. Lui et Clo tirent donc une boule… et c’est Cyril  qui pioche la boule noire, synonyme de son élimination. « Je voulais sortir avec panache, pas parce qu’on me disait que j’étais l’éliminé et je sors sans regret. Provoquer l’égalité, c’était ma seule chance » déclare-t-il. Jusqu’au bout, Cyril aura donc réussi ses coups stratégiques, mais cette fois-ci, la chance n’était pas de son côté.

Télévision

TV Notes 2019: «Koh-Lanta», «Pékin Express», «DALS»… Quelle sera la compétition de téléréalité de la saison?

Télévision

«Koh-Lanta: La guerre des chefs»: «Je ne suis pas Monsieur Je-sais-tout», explique Maxime

0 partage