« Koh-Lanta » : « Je m’en suis énormément voulu d’avoir perdu », confie Eric, éliminé lors de l’épreuve d’immunité

Eric, candidat de Koh-Lanta, l’île des héros. — Philippe LEROUX/ALP/TF1

  • Dans l’épisode de Koh-Lanta diffusé ce vendredi sur TF1, il était convenu que l’aventurier qui arriverait dernier de l’épreuve d’immunité serait éliminé sur-le-champ. Eric est ce candidat malheureux.
  • « Je me dis que mon flambeau n’aura pas été éteint. Cela peut être une satisfaction pour moi de me dire que ce ne sont pas les autres qui m’ont éliminé », relativise-t-il auprès de 20 Minutes.
  • S’il avait la possibilité de refaire cette aventure, Eric dit qu’il s’entraînerait davantage avant de partir.

Il a été éliminé aux portes de la finale, sans passer par la case conseil. L’épisode de Koh-Lanta diffusé ce vendredi sur TF1 a marqué le fin de l’aventure pour Eric. Le quinquagénaire auvergnat a fait le frais du règlement voulant que le candidat arrivant dernier au classement de l’épreuve d’immunité fasse ses bagages. Pour 20 Minutes, il revient sur son expérience dans l’émission.

Comment avez-vous vécu votre élimination à ce stade-là de l’aventure et dans ces conditions ?

Je m’en suis énormément voulu d’avoir perdu. Je suis un gagnant, un battant, et je n’aime pas perdre. Après, je me dis que mon flambeau n’aura pas été éteint. Cela peut être une satisfaction pour moi de me dire que ce ne sont pas les autres qui m’ont éliminé, mais que je me suis éliminé moi-même. Je ne peux être que content de mon parcours. 

Vous vous étiez fixé un objectif ?

Mon objectif, c’est la victoire, tout le temps. Je ne vais pas dans une compétition en me disant que je vais perdre. Je voulais être sur les poteaux.

On a l’impression que vous avez vécu votre aventure loin des stratégies et des alliances, en vous en remettant aux consignes de Régis pour les votes, c’est le cas ?

C’est le cas. Après le départ de Charlotte, j’étais le dernier des rouges. On avait éliminé Teheiura, donc Claude et Jessica n’étaient pas contents. J’étais obligé d’écouter quelqu’un. Régis est venu me voir en me disant que si je voulais continuer l’aventure, il fallait que je vote de son côté. J’ai suivi sa stratégie et quelque part, ça a été payant.

Régis est violemment pris à partie sur les réseaux sociaux. Qu’est-ce que cela vous évoque ?

Cela m’évoque du mépris par rapport aux gens qui envoient des messages comme ça. Surtout que certains parlent de sa femme, de ses enfants… Cela ne se fait pas ! Koh-Lanta reste un jeu. Les gens, avec le confinement, sont devenus un petit peu fous. C’est impardonnable. Cela peut aller très loin. Régis, je l’ai eu au téléphone, je le soutiens. A sa place, je l’aurais mal vécu. Ma femme l’aurait très très mal pris. Il y a un risque que ça débouche sur des dépressions ou des choses comme ça.

Vous appelez d’autres candidats ?

Je suis en contact avec tout le monde. Sam et moi nous appelons toutes les semaines. Pholien, on s’appelle souvent parce qu’au début de l’aventure, j’étais avec lui. Dernièrement, j’ai aussi eu Ahmad, Régis, Alexandre et Naoil au téléphone. Avec Teheiura, Claude, on s’envoie des messages. Je m’entends bien avec tout le monde et je veux rester en contact avec eux parce qu’on a vécu quelque chose de fort.

Regrettez-vous qu’un moment de votre aventure ou un aspect de votre personnalité ne soit pas apparu à l’écran ?

Je pense que ma personnalité a été bien montrée dans le sens où je suis quelqu’un qui ne prend pas forcément parti, qui s’entend avec tout le monde. Je ne veux pas imposer aux autres mes façons de faire. Je suis quelqu’un de souriant, j’aime faire plaisir aux autres. 

Si vous aviez la possibilité de refaire ce Koh-Lanta, que feriez-vous de différent ?

Je m’entraînerais mieux avant de partir. Et je n’éliminerais pas Teheiura aussi vite. 

Télévision

La finale de « Koh-Lanta » sera diffusée sur deux soirées

Télévision

Teheiura de « Koh-Lanta » implore de ne pas propager la haine en ligne

273 partages