Karine Lacombe, accusée de diffamation par Didier Raoult, relaxée

Poursuivie devant le tribunal correctionnel de Marseille après une plainte de l’ancien directeur de l’IHU de Marseille Didier Raoult pour diffamation, l’infectiologue et cheffe de service à l’hôpital Saint-Antoine de Paris Karine Lacombe a été relaxée ce mardi.

Dans une interview accordée à Europe 1 en juillet 2020, Karine Lacombe avait déclaré que, « des actions en justice [contre Didier Raoult] pour mensonge devant la commission parlementaire sont en cours ». La médecin faisait référence à l’audition de Didier Raoult par l’Assemblée nationale quelques semaines plus tôt, au cours de laquelle le directeur de l’IHU de l’époque affirmait que le taux de mortalité lié au coronavirus était plus important à Paris qu’à Marseille. La présidente du tribunal a fait valoir « l’excuse de bonne foi » de Karine Lacombe.