Juventus : Pogba refuse de se faire opérer pour ne pas rater la Coupe du monde au Qatar

Si la Juventus risque de faire la gueule, la décision n’est pas surprenante pour un sou. En décidant de ne pas se faire opérer du ménisque, Paul Pogba,  touché au genou droit lors de la tournée estivale des Bianconeri aux Etats-Unis, a clairement fait le choix de l’ équipe de France et de la Coupe du monde au Qatar au détriment de sa saison à la Juve (et peut-être aussi de sa santé sur le long terme).

Ce choix de se soumettre à une « thérapie conservatrice pendant cinq semaines », comme l’a indiqué le porte-parole de la Juventus mardi soir, va permettre au champion du monde 2018 d’être de retour sur les terrains vers la mi-septembre environ, quand une opération l’aurait tenu éloigné beaucoup plus longtemps et l’aurait, de fait, obligé à déclarer forfait au Qatar.

Pogba a rencontré le spécialiste européen du genou

« Paul sera soumis à des soins qui lui permettront de revenir bientôt sur le terrain avec la Juventus et de disputer le Mondial », a également souligné dans la soirée l’entourage de son agente, Rafaela Pimenta. Victime d’une « lésion du ménisque latéral » du genou droit, la « Pioche » a pris l’avis de plusieurs spécialistes sur les traitements possibles et notamment sur la nécessité ou non d’une intervention chirurgicale.

Il a notamment rencontré ce mardi à Lyon un spécialiste réputé, le docteur Bertrand Sonnery-Cottet, qui a récemment opéré Zlatan Ibrahimovic. Selon la nature de l’opération, méniscectomie (retrait de la partie de ménisque endommagée) ou suture, la durée de son indisponibilité aurait pu varier entre deux et cinq mois environ, mettant en péril sa participation au Mondial au Qatar (21 novembre-18 décembre).

Un risque calculé pour l’amour des Bleus

La « thérapie conservatrice » finalement choisie par le joueur et son club consiste à faire des soins sans recours à une opération. Elle comportera, selon la Gazzetta dello Sport, « trois semaines entre gymnase, piscine et kiné, et les deux dernières sur le terrain pour effectuer un travail athlétique différencié ». Le délai avancé par la Juve autorise un retour de Pogba sur les terrains dès la mi-septembre.

Sans pour autant lever toutes les inquiétudes sur l’état du genou de l’international français. Car en faisant le pari de ne pas se faire opérer, Pogba prend le risque de ne pas totalement guérir du genou et d’hypothéquer potentiellement la suite de sa carrière. On se souvient toutes et tous de Samuel Umtiti qui avait pris la même décision en 2018 afin de se donner une chance de devenir champion du monde et qui, depuis, court après le niveau qui était le sien à l’époque et dont on doute qu’il reviendra un jour.