Journal du mercato : La Juve veut doubler l’OM sur Milik, Everton veut bien vendre Keane au PSG

Moïse Kean a marqué lors de PSG-Rennes, le 7 novembre 2020. — Christophe Ena/AP/SIPA

Samedi 9 janvier 2021

La Juventus aussi veut Milik

Si l’OM est en passe de se donner un peu d’air au niveau de la masse salariale avec le départ prévu de Kevin Strootman en prêt au Genoa (tout en payant une partie de son salaire), cela ne devrait pas suffire pour attirer l’attaquant polonais Milik, écarté par Gattuso à Naples. Selon le Corriere Dello Sport, la Juventus est partie aux renseignements et chercherait à faire baisser le prix du transfert réclamé par les dirigeants napolitains, à savoir 18 millions d’euros. Une somme bien trop importante pour Pablo Longoria et même pour Fabio Paratici, le directeur sportif de la Juve. Ça sent le placard pour encore six mois.

Ancelotti ouvre la porte pour Kean et le PSG

C’est l’une des rares satisfactions parisiennes de ce début de saison, considérant son ratio efficacité/temps de jeu, comme il l’a encore démontré mercredi à Saint-Etienne. Moïse Kean peut-il s’installer dans la durée au PSG, lui qui n’est que prêté par Everton pour la saison en cours. Carlo Ancelotti, ancien de la maison et désormais entraîneur des Toffees, a laissé entendre que c’était jouable dans une interview accordée au Guardian : « Nous devons d’abord examiner le désir du joueur. Si le joueur veut rester au PSG alors bien sûr les deux clubs doivent s’asseoir à la table des négociations pour en parler, et nous sommes ouverts à la discussion. » Une bonne nouvelle, même si un retour en forme d’Icardi peut encore bousculer les cartes, dans ce dossier.

Moussa Dembélé bientôt à l’Atletico Madrid ?

C’est la bombinette lâchée vendredi soir par la presse espagnole et en particulier Marca. L’attaquant tricolore, qui s’est cassé le bras juste avant la trêve, est en échec à Lyon, où il n’a marqué qu’une fois cette saison, barré par la concurrence et un style de jeu auquel il ne colle pas. Mais Dembélé reste une valeur sûre (48 buts depuis son arrivée à l’OL à l’été 2018), et Diego Simeone l’apprécie. L’Atletico Madrid et l’OL discuteraient d’un prêt avec option d’achat non obligatoire fixée à 35 millions d’euros, un deal honnête pour un joueur acheté 20 millions en Ecosse. Surtout, Lyon tient déjà son remplaçant, puisque Slimani, écarté à Leicester, se tient prêt pour revenir en L1 gratos. Dénouement la semaine prochaine dans ce dossier ?

Petit jeu à trois entre l’Inter, Tottenham, et le PSG ?

On achète assez peu cette théorie de la Gazzetta Dello Sport, mais on vous en fait tout de même état, par professionnalisme avant tout. Le quotidien de référence italien annonce que le manager de l’Inter Antonio Conte serait très intéressé par le milieu Paredes, et qu’il serait prêt pour cela à laisser filer Eriksen dans son ancien club de Tottenham, où Mourinho serait disposé à l’accueillir, pendant que Pochettino en profiterait pour récupérer au PSG son ancien protégé Dele Alli. Mouais…

Sport

Mercato FC Nantes: Le jeune Canari Abdoulaye Dabo va être prêté à la Juventus

Sport

Mercato : Selon le CIES, Mbappé est moins cher que Rashford et Neymar ne vaut que 32 millions d’euros

2 partages