Johnny Depp est apparu à Deauville et « 20 Minutes » était là pour le saluer

Johnny Depp à sa conférence de presse au Festival du Cinéma Américain de Deauville — Caroline Vié

  • Johnny Depp incarne un officier cruel dans « Waiting For The Barbarians ».
  • Il était fatigué mais très disponible pour ses fans.
  • Le comédien est revenu sur la polémique qui entoure une campagne publicitaire Dior à laquelle il a participé.

De notre envoyée spéciale à Deauville, Caroline Vié

Johnny Depp a fait l’évènement à Deauville ce dimanche en venant présenter Waiting For the Barbarians de Cirro Guerra. Comme à son habitude, il s’est montré très généreux pour les fans qui l’attendaient à l’entrée de sa conférence de presse.

Derrière ses verres bleutés, Johnny Depp avait l’air fatigué mais s’est détendu progressivement pour parler de ce film où il incarne un officier cruel face à Mark Rylance. « Mon personnage m’intéresse parce que sa dureté est, selon moi, une façon de se protéger. Il a créé un mur autour de lui et se cache derrière comme un petit enfant. »

Le pouvoir derrière les lunettes

Caché derrière des lunettes encore plus opaques que celles que le comédien arborait à Deauville, son personnage fait passer des frissons dans le dos. « Ne pas montrer ses yeux est significatif car ce sont eux qui permettent d’exprimer ses sentiments, précise-t-il. J’ai dû faire passer mes émotions différemment. » Il est fier d’avoir participé à cette adaptation d’un roman de J. M. Coetzee. « Le récit montre comment quelqu’un peut abuser de son pouvoir en toute impunité ce qui est important de nos jours. »

Une pub controversée

Le comédien est ensuite revenu sur la polémique concernant une campagne publicitaire pour Dior à laquelle il a participé et qui a été supprimée car accusée de racisme. « Je trouve dommage que nous nous soyons fait attaquer sur un simple teaser alors que les gens n’avaient pas vu la pub en entier, précise-t-il. Nous avons travaillé dans le respect de la civilisation amérindienne et sommes en pourparlers avec les plaignants. » Le comédien sera ce soir sur le tapis rouge pour présenter son film tandis que de nombreux spectateurs l’attendent avec impatience.

Cinéma

Sophie Turner a peur d’être enfermée dans « Game of Thrones »

Cinéma

Festival de Deauville: « Mes fils m’en veulent car je n’ai jamais voulu voir mes James Bond avec eux », confie Pierce Brosnan

0 partage