Johnny Depp a déposé sa demande d’appel de la décision de justice en faveur d’Amber Heard

Comme prévu, Johnny Depp n’a pas envie de verser un centime à Amber Heard. En juin dernier, la star de Pirates des Caraïbes a remporté son procès en diffamation contre son ex-femme, obtenant plus de dix millions de dollars de dommages et intérêts. Mais la victoire n’a pas été totale, puisque l’actrice d’Aquaman a obtenu de la justice que l’acteur lui verse deux millions de dollars, le jury ayant estimé que Johnny Depp avait également été diffamant envers elle par l’intermédiaire de son ancien avocat Adam Waldman.

« Hors de question », répond aujourd’hui l’équipe d’avocats de l’acteur, qui selon Deadline a déposé officiellement une demande d’appel de cette décision. « La Cour devrait annuler le jugement sur la demande de compensation de Mme Heard en ce qui concerne la déclaration de Waldman du 27 avril, mais devrait par ailleurs confirmer le jugement en faveur de M. Depp », peut-on lire dans le texte de cette demande d’appel.

Canular ?

La « déclaration de Waldman » à laquelle fait référence le document est une citation de l’ex-avocat de la star, Adam Waldman, en avril 2020, dans le Daily Mail, dans laquelle il évoquait les disputes entre le couple les qualifiant de « canular ». Amber Heard estimait que Johnny Depp était responsable légalement des déclarations de son avocat. Ce qu’a convenu le jury en première instance et que remet en question la nouvelle équipe d’avocats de la star.

« Le jugement en faveur de Mme Heard sur cette seule déclaration est erroné. Même si la Cour devait conclure que M. Depp peut être tenu responsable de la conduite prétendument délictueuse de M. Waldman, le tribunal de première instance a néanmoins commis une erreur en rejetant la motion de jugement sommaire et la motion de radiation de M. Depp parce que Mme Heard n’a pas présenté de preuves que M. Waldman a agi avec une intention malveillante réelle lorsqu’il a fait la déclaration du 27 avril dernier », conclut la demande d’appel de Johnny Depp.