Jane Fonda et un acteur de « New York, police judiciaire » arrêtés

Jane Fonda (au centre) et Sam Waterston (à droite), devant le Congrès, à Washington, le 18 octobre 2019. — Manuel Balce Ceneta/AP/SIPA

Pour la deuxième fois, elle s’est rendue devant le Congrès. Et pour la deuxième fois, elle a été arrêtée. La célèbre actrice Jane Fonda, s’est mêlée vendredi à des manifestants appelant à lutter contre le changement climatique. L’acteur Sam Waterston, connu pour son rôle dans la série « New York, police judiciaire » s’est lui aussi vu passer les menottes.

La veille, les deux comédiens étaient apparus dans une vidéo pour débattre du Green New Deal, une proposition de loi en faveur d’une meilleure prise en compte des enjeux écologiques, défendue par plusieurs élus démocrates, dont la très médiatique Alexandria Ocasio-Cortez.

« Désobéissance civique »

« Je ne peux plus rester les bras croisés et laisser nos élus ignorer, et pire encore, donner du pouvoir à des industries qui détruisent notre planète à des fins lucratives. Nous ne pouvons pas continuer à défendre cela » a récemment écrit Jane Fonda sur son site.

Jane Fonda et Sam Waterston ont rejoint un groupe de protestataires qui manifestent tous les vendredis en faveur du climat. La comédienne de 81 ans, s’était déjà fait connaître pour son engagement contre la guerre du Viêt Nam dans les années 1960.

La semaine dernière, après s’être faite arrêter une première fois, elle avait promis de revenir chaque semaine. « Nous serons là tous les vendredis à 11h00, qu’il pleuve, fasse beau, neige, en pleine tempête ou quoi que ce soit », avait-elle déclaré quelques minutes avant de se rendre devant le Capitole, où les manifestations sont restreintes. Comme ce vendredi, une quinzaine de manifestants avaient été arrêtés pour « manifestation illégale », un acte volontaire qu’ils perçoivent comme de la « désobéissance civique ».

Cinéma

L’actrice et militante pacifiste américaine Jane Fonda menottée et interpellée lors d’une manifestation pour l’environnement

Monde

VIDEO. Etats-Unis: «Les gens sont en train de mourir», le plaidoyer viral d’Alexandria Ocasio-Cortez sur le climat

0 partage