Israël : Un Palestinien meurt des suites de ses blessures lors de heurts avec la police israélienne

Le bilan des heurts entre policiers israéliens et palestiniens survenus sur l’esplanade des Mosquées depuis mi-avril est désormais d’un mort et près de 300 blessés, en grande majorité des Palestiniens. En effet, « un blessé évacué il y a quelques semaines du quartier de la Vieille ville vers l’hôpital Hadassah Ein Kerem, avec une blessure à la tête et dans un état très grave est décédé », a-t-on appris de l’hôpital israélien et de sa famille ce samedi.

Selon l’agence de presse palestinienne Wafa, il s’agit de Walid Al-Sharif, 23 ans, originaire du quartier de Beit Hanina, à Jérusalem-Est, secteur palestinien de la ville occupé et annexé par Israël. Il a été blessé le 22 avril lors de heurts entre forces israéliennes et jeunes Palestiniens sur l’esplanade des Mosquées. Une porte-parole de l’hôpital Hadassah a indiqué que ses blessures n’étaient pas dues à un tir de balles réelles.

Le 22 avril, des policiers israéliens sont entrés sur l’esplanade et utilisé des « moyens de dispersion » après que des Palestiniens ont lancé des pierres en direction du Mur des Lamentations, site de prière le plus sacré du judaïsme situé en contrebas de l’esplanade des Mosquées, selon la police.