Intempéries dans le Sud-Est : Après les nouvelles inondations, l’impatience atteint un niveau record à Mandelieu-La Napoule

Les pompes tournaient à plein régime pour vider les parkings souterrains — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

  • S’il n’a pas fait de victime dans les Alpes-Maritimes, le déluge de dimanche a encore provoqué d’importants dégâts.
  • A Mandelieu, les habitants s’impatientent de voir de nouvelles initiatives pour tenter de limiter les crues.
  • La mairie dénonce la lenteur, dans certaines procédures, de l’Etat qui lui répond.

Au domaine du Cap Vert, les coups de raclettes ne couvraient pas le bruit des pompes lundi matin. Ces engins tournaient à plein régime pour désengorger les parkings après le déluge de dimanche. Denise fait partie des sinistrés : « On a perdu une voiture et un scooter qui n’ont pas pu être sortis à temps. Mais heureusement, il n’y a pas eu de mort cette fois-ci. »

En octobre 2015, huit personnes avaient perdu la vie dans ce lotissement de Mandelieu-La Napoule, construit en bordure du Riou de l’argentière. Dimanche, il a encore débordé. Et sur place, au lendemain de cette nouvelle inondation, flottaient un peu de fatalité mais aussi surtout beaucoup d’impatience.

« Je commence à avoir un peu le moral dans les chaussettes »

« Des choses ont été faites. Les cours d’eau ont été nettoyés pour que l’eau s’écoule mieux, mais on nous promet un bassin de rétention depuis plusieurs années et on ne voit toujours rien venir », souffle aussi Madeleine, les pieds dans la gadoue. Cette autre résidente le confie : « Je commence à avoir un peu le moral dans les chaussettes ».

Un échangeur de l'autoroute A8 inondé à Mandelieu Un échangeur de l’autoroute A8 inondé à Mandelieu – F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Mais alors, qu’est ce qui coince ? Dans la mairie de cette commune de 23.000 habitants, voisine de Cannes, on répond « lenteur du droit français ». Le maire LR Sébastien Leroy a d’ailleurs lancé « un appel solennel aux parlementaires et au gouvernement pour que les choses changent ».

« Pendant des décennies, nous avons accumulé des règles et des procédures. C’est simple, dès que vous voulez faire quelque chose, ce sont des années perdues en paperasse. Mais là, on ne peut plus admettre d’attendre. Ça fait quatre ans par exemple que nous avons un dossier prêt pour équiper certaines copropriétés de batardeaux, des systèmes mécaniques automatiques de protection des accès. Et les choses traînent. »

« Le barrage n’arrêtera pas les crues décennales »

« Nous sommes dans des délais qui ne me semblent pas anormaux, rétorque Serge Castel, le directeur départemental des territoires et de la mer (DDTM) des Alpes-Maritimes. Les diagnostics de vulnérabilité dans les copropriétés concernées ont été lancés par la mairie au printemps. Ils devraient donc pouvoir être installés dans les prochains mois ».

Une immense bassin de rétention va être construit au dessus de Mandelieu où huit personnes avaient perdu la vie en 2015 Une immense bassin de rétention va être construit au dessus de Mandelieu où huit personnes avaient perdu la vie en 2015 – Cannes Pays de Lérins

Concernant la création d’un bassin de rétention de 390.000 m3 au-dessus de Mandelieu, elle est désormais prévue… pour 2023 au mieux. « Des études menées en 2018 avaient dû être reprises. Les inondations d’octobre 2015 ont établi un standard et le dimensionnement de l’ouvrage ne correspondait pas, précise le représentant des services de l’Etat. Mais si les batardeaux pourront concrètement dévier les flots, ce barrage, lui, n’aura que peu d’effets sur les crues décennales. Il sera utile sur les crues de moindre intensité mais plus fréquentes. » Un message qui ne devrait pas ravir les Mandelociens.

Cannes

Plus de 150 millions d’euros vont être investis pour limiter les impacts des violentes intempéries dans la région de Cannes

Nice

Après les intempéries sur la Côte d’Azur en 2015, une association affirme que «des décès auraient pu être évités»

0 partage