Incendies : « Nous sommes mobilisés », affirme Emmanuel Macron au centre de crises

Emmanuel Macron a affirmé vendredi la « mobilisation » des services de l’Etat et remercié les pompiers et les élus qui luttent contre les incendies, notamment en Gironde, au cours d’une visite au Centre opérationnel de gestion des crises (Cogic). « Nous sommes mobilisés » et « nous allons continuer de tenir », a assuré le chef de l’Etat après avoir salué les responsables du Cogic, basé au ministère de l’Intérieur, en compagnie du ministre Gérald Darmanin.

« Nous sommes en train de vivre une saison exceptionnelle par sa dureté. On a d’ores et déjà trois fois plus de forêts qui ont brûlé qu’en 2020 » après « un printemps très sec », a-t-il relevé. Alors que 16 départements sont placés en vigilance orange canicule par Météo-France, des incendies continuaient de sévir en Gironde, sans faire de victime, quelque 7.300 ha sont partis en fumée dans deux gigantesques brasiers, l’un au sud de Bordeaux, l’autre dans la forêt adossée à la dune du Pilat.

« Le travail remarquable » des pompiers « au front »

Emmanuel Macron a salué « le travail remarquable » des pompiers « au front », des préfets et des élus qui « sont très mobilisés ». « Nous sommes à leurs côtés », a-t-il ajouté, en indiquant avoir « une pensée » pour « les milliers de nos compatriotes qui ont été déplacés ces derniers jours », avec « l’angoisse qui va avec cette situation ». Depuis mardi, plus de 10.000 personnes ont été évacuées de campings proches de la dune du Pilat et du bourg et de la base militaire de Cazaux en Gironde.

Le président s’est également félicité que la France puisse « bénéficier de la solidarité européenne » dans le cadre du Mécanisme européen de protection civile (MEPC), « que nous avons mis en place et auquel nous avons contribué » ces dernières années. Il a « en particulier remercié la Grèce, qui a mis des appareils » de lutte, qui sont arrivés vendredi matin, ainsi que l’Espagne et l’Italie.