Incendie de Lubrizol à Rouen : La commission d’enquête du Sénat rendra ses conclusions début avril

L’incendie de l’usine Seveso de Rouen, le 26 septembre 2019. — Philippe LOPEZ / AFP

Le Sénat rendra ses conclusions sur la gestion des conséquences de l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen début avril, a indiqué la commission d’enquête ce mercredi dans un communiqué.

Cette commission spéciale, créée le 10 octobre à l’unanimité du Sénat, a pour mission d’évaluer « l’intervention des services de l’Etat dans la gestion des conséquences environnementales, sanitaires et économiques » de l’incendie qui a ravagé une partie de l’usine chimique Lubrizol en septembre. Elle doit aussi tirer les enseignements sur la prévention des risques technologiques.

« Un grand nombre de questions sans réponse »

La commission d’enquête a procédé à de nombreuses auditions, dont celle du président-directeur général du groupe Lubrizol, Eric Schnur, et des ministres Christophe Castaner (Intérieur) et Agnès Buzyn (Santé). Elle s’est également déplacée sur le site de l’usine incendiée et a lancé une consultation en ligne des élus locaux sur les risques industriels.

Le président de la commission Hervé Maurey (centriste) estime qu’« à ce stade, il existe encore un grand nombre de questions sans réponse, notamment s’agissant des conséquences sanitaires de l’incendie ». « Ce manque d’information précise contribue à entretenir la suspicion de la population », ajoute-t-il, cité dans le communiqué.

Avant de rendre son rapport, la commission a prévu de nouvelles auditions, dont celle de la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne et de la société FM Global, assureur de Lubrizol. Elle fera également deux déplacements, dans le Rhône et en Belgique.

Société

Incendie à Lubrizol : « Ça a été tellement violent, on ne comprend pas comment la décision de rouvrir l’usine a pu être prise »

Politique

Incendie de l’usine Lubrizol à Rouen : Les sénateurs frappés par la « souffrance » des salariés

2 partages