Incendie à Notre-Dame de Paris: Les ouvriers du chantier entendus par les enquêteurs

Une enquête a été ouverte pour — Bertrand GUAY / AFP

Si l’origine du gigantesque incendie, qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris, ce lundi, est toujours inconnue, une enquête a été ouverte pour « destruction involontaire par incendie », a annoncé le parquet de Paris​ dans la soirée.

La piste d’un départ de feu accidentel depuis le chantier en cours sur le toit de la cathédrale « retient l’attention des enquêteurs en l’état des investigations », a précisé une source proche du dossier.

Les ouvriers qui travaillaient sur le chantier entendus par les enquêteurs

Les enquêteurs ont commencé dans la nuit de lundi à mardi à recueillir les témoignages des personnes qui travaillaient sur le chantier de la cathédrale, en travaux depuis plusieurs mois pour des rénovations. Les investigations ont été confiées à la direction régionale de la police judiciaire.

Lundi, vers 18h50, un incendie s’est déclaré dans les combles de l’édifice, avant de se propager très rapidement à une grande partie du toit. Il semble être parti au niveau d’échafaudages installés sur le toit de l’édifice. Les flammes ont dévoré la charpente, longue de plus de 100 mètres et baptisée « la forêt ». Ce mardi matin, les pompiers ont annoncé que l’incendie était « complètement maîtrisé » et « partiellement éteint », ajoutant que seuls des « foyers résiduels » demeuraient actifs.

Société

Suivez la situation en direct avec nous après l’incendie à Notre-Dame

Politique

« Inquiétude », « émotion », « horreur »… La classe politique réagit après l’incendie à Notre-Dame de Paris

Société

Les premières images à l’intérieur de la cathédrale Notre-Dame après l’incendie

370 partages