Immigration : Le nombre d’entrées irrégulières dans l’UE en 2022 au plus haut depuis 2016, d’après Frontex

Pas moins de 330.000 entrées irrégulières ont été comptabilisées en 2022. Le nombre d’immigrations clandestines dans l’Union européenne a augmenté en 2022 de 64 % par rapport à l’année précédente, atteignant le niveau le plus élevé depuis 2016, a annoncé ce vendredi l’Agence européenne de surveillance des frontières, Frontex. 45 % des entrées irrégulières ont été enregistrées sur la route des Balkans occidentaux.

Le nombre de ressortissants syriens concernés a pratiquement doublé à 94.000. « Il s’agit de la deuxième année consécutive avec une forte augmentation du nombre d’entrées irrégulières », a déclaré Frontex dans un communiqué, ajoutant que les Syriens, les Afghans et les Tunisiens représentaient ensemble 47 % des entrées irrégulières en 2022.

19 % de femmes et d’enfants

Sur la route des Balkans occidentaux 145.600 passages ont été enregistrés, une hausse de 136 % par rapport à l’année précédente. La route de la Méditerranée centrale, deuxième la plus empruntée, a vu le nombre de passages dépasser 100.000, soit une hausse de plus de 50 %.

Environ 10 % d’entrées irrégulières ont été effectuées par des femmes et environ 9 % par des mineurs. En France, un projet de loi sur l’immigration devrait arriver en première lecture fin mars au Sénat, dominé par la droite. Il vise à favoriser les expulsions d’étrangers qui présentent une « menace » pour l’ordre public, notamment par une réforme « structurelle » de l’asile et du contentieux des étrangers.