Ille-et-Vilaine : Le « pardon » de l’archevêque aux fidèles après l’incarcération d’un prêtre pour viol

Il s’est rendu à l’église de Montfort-sur-Meu (Ille-et-Vilaine), où officiait l’abbé incarcéré. Ce dimanche matin, l’archevêque de Rennes Mgr Pierre d’Ornellas a célébré une messe et exprimé son « pardon » à des dizaines de fidèles, encore sous le choc. Leur prêtre, un homme âgé de 52 ans, est en effet accusé de viol aggravé sur un adolescent et provocation de mineur à l’usage de stupéfiants. Il a été mis en examen et écroué il y a quelques jours à Paris.

« Vous avez mis votre confiance dans un prêtre qui pour vous a célébré les sacrements et prêché la parole de Dieu. Voila que soudainement, l’image que vous aviez de ce prêtre se brise. J’ai entendu votre douleur. Comment comprendre l’inacceptable ? (…) Comment parler aux jeunes que vous avez mission d’éduquer ?, a énoncé Mgr Pierre d’Ornellas. Comme évêque, au nom de l’église, je vous demande pardon pour les souffrances et les défiances que cela engendre en vous. »

Le curé est atteint du VIH

Le prêtre et le mineur, âgé de 15 ans, auraient fait connaissance sur l’application de rencontres Grindr et se seraient retrouvés dans la capitale. Ils seraient montés dans une chambre d’hôtel dans laquelle le prêtre aurait proposé plusieurs drogues au jeune garçon qui l’auraient rendu malade. Selon plusieurs sources proches du dossier, qui confirmaient une information du Parisien, le prêtre est séropositif et est sous trithérapie. L’homme ne l’aurait pas dit à l’adolescent et ne se serait pas protégé pendant les rapports.