Ille-et-Vilaine : Le nombre de tués sur les routes a été divisé par deux en vingt ans

On dénombre encore trop d’accidents mais force est de constater que la route est plus sûre aujourd’hui alors même que le trafic automobile a fortement augmenté ces dernières décennies. En Ille-et-Vilaine, la mortalité routière a ainsi été réduite de moitié en vingt ans selon le bilan « Exploitation et sécurité routière » présenté jeudi à la session du conseil départemental.

L’an dernier, 40 personnes ont ainsi perdu la vie dans un accident de la route dans le département, contre 82 tués en 2001. Si on regarde encore plus loin, la baisse est encore plus significative puisque 174 décès avaient été enregistrés en Ille-et-Vilaine en 1981, soit un nombre de tués sur les routes qui a été divisé par quatre en quarante ans dans le département.

Plus d’accidents impliquant des cyclistes

Sans surprise, cette tendance baissière se retrouve également dans le nombre d’accidents corporels qui a été divisé par deux en vingt ans dans le département (778 en 2021, contre 1.421 en 2001).

Avec le développement de l’usage du vélo, les cyclistes sont par contre plus exposés aux accidents que dans le passé. 141 accidents corporels impliquant des cyclistes ont ainsi été enregistrés en Ille-et-Vilaine l’an dernier, soit 30 de plus qu’en 2001.