Ile-de-France : Plusieurs commissariats victimes d’appels avec des chants islamistes

le 17 septembre 2019. Illustration police. Ici, au commissariat de Vénissieux, vers Lyon. — E. Frisullo / 20 Minutes

Une semaine après l’attaque de la préfecture de police de Paris par un agent radicalisé, qui a fait quatre morts, plusieurs commissariats d’Ile-de-France ont reçu, ces derniers jours, des appels téléphoniques avec des chants islamistes, a annoncé l’institution policière, ajoutant avoir déposé plainte.

« Le préfet de police a déposé plainte contre X pour apologie du terrorisme auprès du procureur de Paris », a précisé la préfecture de police de Paris, confirmant une information de BFMTV.

Un agent de la PP qui se serait converti, puis radicalisé

Selon nos confrères, il s’agit des commissariats d’Asnières (Hauts-de-Seine), de Drancy (Seine-Saint-Denis) et de Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne).

Jeudi, l’épicentre du pouvoir policier parisien a été victime d’une attaque par un de ses employés, qui a tué quatre fonctionnaires à coups de couteau. Selon l’enquête en cours, Mickaël Harpon, 45 ans, informaticien à la PP depuis 2003, se serait converti à l’Islam, avant de se radicaliser.

Justice

Attaque à la préfecture de police de Paris : Un rassemblement de soutien à l’auteur de la tuerie interdit

Société

VIDEO. Attaque à la préfecture de police de Paris : Questions autour d’une mystérieuse clé USB

191 partages