Hubs : Six clés pour métamorphoser votre veille lucarne en smart TV dernier cri

Apparus il y a une quinzaine d’années, les hubs multimédia ont un côté désuet. A l’heure des smart TV dernier cri, ces « clés wifi » ou « boîtiers multimédia » qui offrent accès aux plateformes de streaming, à des tonnes de jeux et applications… peuvent sembler dépassés.

Pourtant, on a tous à la maison un vieil écran non connecté servant de téléviseur d’appoint, une télé d’ancienne génération qui ne bénéficie plus de mises à jour mais que l’on ne veut se résoudre à remplacer. Voire un simple moniteur informatique que l’on voudrait transformer en smart TV. Pour leur donner un sacré coup de jeune, « 20 Minutes » a sélectionné six de ces « passerelles », des basiques Full HD aux plus perfectionnées en 4K.

Le basique : Google Chromecast

La dernière version du Chromecast de Google est uniquement 1080p. Installée en une minute à l’aide du QR Code qui s’affichera à l’écran (si vous possédez déjà un compte Google), l’appareil offre accès à d’innombrables applications, plateformes de streaming, jeux… personnalisables avec le PlayStore du constructeur. 5 Go de mémoire embarqués permettent de stocker jeu, films et séries pour vos déplacements. 31 euros (également disponible en version 4K à 55 euros).

Le Chromecast, de Google.
Le Chromecast, de Google. – Google

Notre avis : Testé avec un petit téléviseur d’appoint, dans une chambre, ce dongle prêt à l’emploi s’avère très pratique. L’interface Google TV est d’une grande fluidité et peut être personnalisée. La télécommande, d’un emploi agréable, dispose de deux boutons dédiés : Netflix et YouTube. Idéal pour donner un coup de jeune à un vieux téléviseur Full HD !

L’ergonomique : Streaming Stick 800 de Nokia

Uniquement Full HD, la clé Streaming Stick 800 tourne sous Android TV et offre accès à plus de 7.000 applications. Le discret appendice de 3,44 x 9,3 x 1,2 cm regroupe la plupart des plateformes de streaming vidéo et audio, des milliers de jeux, etc. Il est fourni avec une télécommande simplifiée qui en rend l’utilisation très ergonomique. Nokia propose parallèlement à cette clé une Streaming Box 8000, elle, compatible 4K. 59 euros.

La télécommande du Streaming Stick 800, de Nokia.
La télécommande du Streaming Stick 800, de Nokia. – Nokia

Notre avis : Cette clé de streaming d’entrée de gamme n’a de Nokia que le nom. La marque légendaire évolue ici sous licence pour la firme Streamview… L’appareil ne se distingue pas en lui-même des nombreux concurrents dans la place, mais tire parti de sa télécommande, la seule qui soit rétroéclairée dans cette famille de produits.

Le vocal: Fire Stick 4K Max d’Amazon

40 % plus puissant que le modèle qui l’avait précédé, le Fire TV Stick 4K Max est compatible HDR, HDR10 + et Dolby Vision (et Dolby Atmos en Audio). La prise en charge du Wifi 6 (avec box compatible) offre pour sa part un streaming beaucoup plus fluide, notamment lorsque plusieurs appareils sont connectés au réseau dans le foyer. Prime vidéo, Netflix, Twitch… tout y est -ou presque-, l’intégration avec les équipements compatibles Alexa pour la maison connectée étant optimisée. Et bon point pour la recherche de films : le Stick débusquera ceux que vous cherchez et vous proposera de les visionner selon les plateformes dont vous disposez. 64 euros.

Le Fire TV Stik 4K Max, d'Amazon.
Le Fire TV Stik 4K Max, d’Amazon. – Amazon

Notre avis : Offrant une expérience très convaincante (notamment à l’aide de la recherche vocale), cette dernière version du dongle d’Amazon se distingue avec ses applications s’ouvrant plus rapidement, sa navigation plus fluide, les touches d’accès directes de sa télécommande à Alexa, prime vidéo, Netflix, Disney+ et Amazon Music. Dommage, cependant, qu’il soit impossible d’accroître la mémoire de 8Go de ce Stick!

Le branché : THA100 de Thomson

Simple d’emploi, fourni avec sa télécommande universelle avec micro, compatible 4K HDR, le petit boîtier THA de Thomson (11 x 11 x 2,2 cm) est Android TV. Il se distingue par son impressionnante connectique. Prises HDMI (le câble est fourni) et optique ; port Ethernet 100 Mb, et même une prise AV pour connecter un téléviseur dépourvu de prise HDMI répondent à l’appel. En outre, Thomson a doté son boîtier de deux prises USB (USB 2 et USB 3), ainsi que d’un port microSD. Compatible Chromescast, on peut aussi l’utiliser pour afficher sur son téléviseur du contenu provenant de son smartphone. 79 euros.

Le THA 100, de Thomson.
Le THA 100, de Thomson. – Thomson

Notre avis : La version 10 un peu ancienne d’Android TV anime ce petit boîtier qui reste adapté à une très grande majorité d’écrans. Une mise à jour permet de l’updater. L’espace de stockage interne un peu étriqué (5 Go disponibles) trouve son salut avec la possibilité d’extension de mémoire. Bon point : l’appareil peut se passer de connexion Internet pour lire du contenu hors streaming : on peut l’emporter partout !

Le sans pépin : Apple TV 4K

La firme à la pomme optimise son éco-système. Cet Apple TV 4K ultra rapide grâce à l’aide de la puce A15 Bionic du fabricant offre un accès à tous ses services (et ceux des concurrents, comme Netflix ou Prime Video). De Apple TV + à Apple Music, en passant par le service de gaming Apple Arcade, vos albums de photos stockés sur iCloud, Apple Home pour piloter sa maison connectée, et Apple Fitness +, si vous souhaitez faire du sport devant votre téléviseur, rien ne manque ! Bonus, des images 4K en HDR10 +, du son Dolby Atmos, mais aussi une compatibilité avec les écouteurs AirPods 3 et Pro d’Apple. 169 euros (64 Go) ; 189 euros (128 Go).

L'Apple TV 4K 2022 d'Apple.
L’Apple TV 4K 2022 d’Apple. – Apple

Notre avis : Complet, d’une ergonomie et d’une fluidité exemplaires, ce boîtier séduira prioritairement les fans d’Apple qui trouveront en lui un véritable hub pour l’ensemble de leurs divertissements. Si les services des concurrents sont bien présents, Apple prend soin de ne pas les mettre en avant…

Le gamer : Shield TV Pro de Nvidia

Le hub Shield TV Pro du fabricant de cartes graphiques Nvidia entretien sa bonne réputation à force de mises à jour. Sous Android TV, il est 4K, HDR, Dolby Vision et Dolby Atmos. Si, comme ses rivaux, il offre un accès à des tonnes de services, il en est un qui lui est exclusif : GeForce Now. Ce service de cloud gaming 4K HDR permet de jouer sans ordinateur à de classiques jeux PC directement sur le téléviseur du salon. On peut d’ailleurs jumeler le boîtier avec n’importe quel contrôleur Bluetooth, comme les manettes des consoles de jeux de nouvelle génération. 219 euros.

Le Shield TV Pro, de Nvidia.
Le Shield TV Pro, de Nvidia. – Nvidia

Notre avis : Survitaminé, mais vieillissant (sa dernière version date de 2019), le boîtier Nvidia offre une excellente qualité de streaming et peut toujours se targuer d’être la meilleure box Android. Ses 16 Go seront vite saturés, mais une simple clé USB pourra en accroître la mémoire.