Huawei P30 Pro: Le test qui fait du mal à tous ses concurrents

Le P30 Pro de Huawei fait de sa qualité photo un argument choc. — CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

  • Lancé à 999 euros en 128 gigaoctets, le nouveau P30 Pro de Huawei fait entrer le smartphone dans une nouvelle dimension.
  • C’est en photo que le terminal se distingue véritablement, condamnant de facto de nombreux appareils photo à la retraite.
  • Samsung et son Galaxy S10 Plus peut encore lutter, mais Apple devra être à la hauteur avec ses futurs iPhone.

P9, P20, Mate 20 et désormais P30 : depuis 2016, Huawei n’a eu de cesse de surprendre avec ses smartphones orientés photo et développés en partenariat avec le fabricant d’optiques Leica. Testé durant une semaine, le P30 Pro (999 euros en 128 Go) se hisse sans aucun doute sur la plus haute marche du podium en termes de qualité de prises de vues. Mais le terminal possède d’autres atouts… et quelques failles aussi.

L’écran : la suprématie de l’Oled

La pièce maîtresse du Huawei P30 Pro. Son écran Oled de 6,47’’/16,51 cm (2440 x 1080 pixels) ressemble beaucoup à celui du Galaxy S10 Plus (6,4’’/16,25 cm). Difficile de les départager sur la qualité : les contrastes sont infinis, les couleurs éclatantes mais bien dosées et la luminosité plus que satisfaisante.

L'écran de 6,47 pouces du P30 Pro aux bords légèrement incurvés.. L’écran de 6,47 pouces du P30 Pro aux bords légèrement incurvés.. – CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Les bords légèrement incurvés ajoutent au design fluide du terminal qui dispose d’un lecteur d’empreinte sous l’écran. Même s’il fonctionne bien, le procédé manque encore d’efficacité et il n’est pas rare que l’on doive s’y reprendre une ou deux fois pour que le smartphone identifie le doigt enregistré. Étonnamment, Huawei ne s’est pas débarrassé de l’encoche frontale. Si elle reste discrète (en forme de goutte d’eau), il est possible de la faire « disparaître » en la transformant en petite barre noire. C’est plus agréable pour regarder des vidéos. Pour cela, allez dans Paramètres/Affichage/Plus de paramètres d’affichage/Dissimuler l’encoche, et le tour est joué.

La photo : les limites pulvérisées

L’argument « déclencheur d’achat » du P30 Pro ! Les trois modules photo arrière du smartphone* développés avec Leica créent un attelage totalement inédit.

Leica de nouveau partenaire de Huawei pour le triple module photo arrière du P30 Pro. Leica de nouveau partenaire de Huawei pour le triple module photo arrière du P30 Pro. – CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Du super macro à l’ultra grand angle (avec un équivalent argentique de 135 mm encore jamais vu), en passant par la photo de nuit où le P30 Pro parvient à « voir » des éléments invisibles à l’œil nu, on est bluffé. Même le zoom 10x hybride crée la surprise.

Une photo prise en ultra grand angle... Une photo prise en ultra grand angle… – CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES ... puis avec le zoom 10x du P30 Pro. … puis avec le zoom 10x du P30 Pro. – CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

S’il est utilisé en posant l’appareil photo – pardon, le smartphone ! – sur un support pour éviter les flous du poignet, celui-ci révèle ses incroyables performances.

Les photos du P30 Pro ne soufrent que de très peu de défauts. Les photos du P30 Pro ne soufrent que de très peu de défauts. – CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Quant au mode portrait, le flou à l’arrière du sujet (effet Bokeh) n’a jamais été aussi nuancé. Huawei optimise ici son capteur TOF (Time of light). Il s’agit du petit capteur à gauche du flash. Son rôle est d’envoyer un faisceau de lumière invisible à l’œil et de calculer le temps qu’elle met à lui revenir après avoir rebondi sur le sujet visé. Ainsi le P30 Pro adapte-t-il très précisément la profondeur de champ.

Comme sur le Mate 20 de Huawei, la photo macro est l'un des atouts du P30 Pro. Comme sur le Mate 20 de Huawei, la photo macro est l’un des atouts du P30 Pro. – CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Après Samsung et son Galaxy S10 lui aussi très fort en photo, on se demande comment Apple et ses iPhones cru 2019 vont pouvoir répliquer… Enfin, le capteur frontal de 32 mégapixels réalise ce que l’on attend de lui sans broncher : pour peu qu’ils soient pris avec une bonne lumière, les selfies sont très réussis. Pour la vidéo, le P30 Pro peut filmer jusqu’en 4K à 30 images/seconde ou jusqu’en Full HD 1080p à 30 ou 60 i/s.

Le son : le fail regrettable

La faiblesse du dernier Huawei. Ainsi, le P30 Pro ne dispose pas de prise mini-jack. Et il n’est pas fourni avec un adaptateur, ce qui est carrément chiche vu le prix à investir dans l’appareil. Le smartphone est livré avec des écouteurs boutons. Si leur forme ressemble étrangement à celle des AirPods d’Apple, ils sont filaires et se branchent en USB-C.

Les écouteurs filaires du P30 Pro ressemblent aux AirPods d'Apple. Les écouteurs filaires du P30 Pro ressemblent aux AirPods d’Apple. – CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Le son est correct, avec des aigus précis. Mais on déplore que Huawei n’ait pas jugé bon d’intégrer deux haut-parleurs stéréo dans son terminal. Conséquence : un seul haut-parleur (certes assez musclé) diffuse le son en bas du smartphone. On se sent vraiment frustrés lorsque l’on joue ou que l’on regarde une vidéo sans casque audio.

L’autonomie : les 15 heures dépassées

La bonne surprise. On attendait évidemment Huawei sur ce terrain en particulier. La batterie de 4200 mAh du P30 Pro répond aux espoirs que l’on pouvait avoir sur l’autonomie de l’appareil. Testé durant une semaine, le smartphone n’a jamais eu besoin d’être rechargé quotidiennement, même après de nombreux visionnages de vidéo en streaming, par nature assez gourmands en énergie.

Ainsi, le P30 Pro peut-il s’enorgueillir d’une autonomie dépassant systématiquement une quinzaine d’heures. Si on ne le sollicite pas goulûment, on peut donc tabler sur une autonomie d’environ deux jours. De son côté, le chargeur de 40 watts fourni par le constructeur est capable de le recharger à 100 % en moins d’une heure. Une aubaine.

*Composés par un capteur de 40 mégapixels (f/1.6, équivalent 27 mm en argentique) ; un capteur ultra grand angle de 20 mégapixels (f/2.4, équivalent 16 mm) ; un capteur de 8 mégapixels zoom 5x (f/3.4 ; équivalent 135 mm).

62 partages