Hôpitaux : Le salaire des infirmiers français parmi les plus bas d’Europe ?

Manque de moyens, personnel fatigué, surcharge des services… Le monde hospitalier souffre depuis des années. Le Covid-19 et l’actuelle épidémie de bronchiolite n’ont pas arrangé les choses. Les salariés du secteur n’ont cessé d’appeler à l’aide. Et la neuropédiatre Mélodie Aubart, invitée de France Info mardi 1er novembre, a déclaré que les infirmiers français sont mal payés, surtout par rapport à leurs voisins européens. Selon elle, « nous sommes avant-derniers sur les salaires en Europe par rapport au salaire moyen ».

Une affirmation qui n’a pas manqué de choquer certains. « Comment la France peut se vouloir développée quand ceux qui doivent sauver des vies sont exploités ? », questionne un internaute à la suite du visionnage de l’émission. Pour d’autres, on le savait déjà : «
Le personnel médical nous alerte depuis des années, mais personne ne veut écouter. » Qu’en est-il vraiment de cette affirmation ? 20 Minutes fait le point.

FAKE OFF

Durant l’entretien diffusé à la télévision, Mélodie Aubart le précise bien : elle ne compare pas le salaire des infirmiers dans les différents pays européens. Il s’agit d’une comparaison entre le salaire des infirmiers par rapport au salaire moyen dans leur pays. Et ces propos ne sont pas sortis de nulle part. Ils viennent d’une étude publiée en octobre dernier par une association française, Fipeco. Elle s’appuie sur les chiffres des dépenses hospitalières en France et en Europe en 2020.

Dans ce classement, la France est effectivement l’un des deux seuls pays où le salaire des infirmiers est nettement au-dessous du salaire moyen. « La France et la Suisse étaient les seuls pays européens où le salaire moyen des infirmiers (ères) était nettement inférieur au salaire moyen dans l’ensemble de l’économie en 2019 », note l’étude. L’écart était de 9 % en France et de 15 % en Suisse.

Dans les autres grands pays européens au contraire, le salaire des infirmiers est soit égal, soit nettement supérieur au salaire moyen. L’étude conclut également que : « La France faisait donc un effort collectif plus important que les autres pays européens pour financer ses hôpitaux en 2020, notamment un nombre élevé d’emplois hospitaliers, bien que les personnels soignants y fussent moins bien payés. » Et d’ajouter : « Cet effort financier lui permettait d’offrir un nombre de lits par habitant plus élevé que dans les autres grands pays européens, à l’exception de l’Allemagne. »

Ces données sont tout de même à prendre avec précautions car elles datent de 2019 et 2020. Avant le Ségur de la santé qui a permis une revalorisation de salaire d’au moins 290 euros net mensuels pour les infirmiers français.

Si, comme plusieurs internautes l’avaient compris, nous comparons le salaire moyen des infirmiers chez nous et dans les autres pays d’Europe, la France ne figure pas dans les deux derniers. Un rapport du groupe d’économistes European DataLab publié fin 2020, place ma France est à la 12e place, juste au-dessus de la médiane.