Hôpital : La CGT tente de mobiliser jeudi, pour « peser » sur le budget de la Sécu

Le budget de la Sécurité sociale sera dévoilé dans quelques jours. Dans l’espoir de « peser » sur le budget et une semaine avant la journée intersyndicale sur les salaires, la CGT et ses alliés appellent à une mobilisation jeudi dans le secteur de la santé. La date est fixée depuis trois mois, les exigences n’ont pas varié depuis des années. Salaires, effectifs, conditions de travail…

« Nous ne sommes pas entendus sur les revendications légitimes que nous portons », a déploré la secrétaire générale de la CGT-Santé, Mireille Stivala, lors d’une conférence de presse mardi. La journée de jeudi visera donc à « peser sur le projet de loi de financement de la Sécurité sociale », qui doit être présenté lundi en Conseil des ministres, avec l’assurance d’un relais des bataillons communistes et insoumis à l’Assemblée.

Paysage syndical divisé

« On a des parlementaires qui sont à notre écoute et qui vont se battre pour essayer de modifier » le texte, a-t-elle affirmé. Pas ou peu de manifestations à prévoir toutefois, le syndicat privilégiant des rassemblements locaux, devant les hôpitaux, préfectures ou agences régionales de santé (ARS) – à Paris le rendez-vous est donné à 13 heures devant l’ancien siège des Hôpitaux de Paris.

Une mobilisation qui fera office de tour de chauffe avant la journée d’action du 29 septembre sur les salaires. Avec un paysage syndical tout aussi divisé : la CGT-Santé n’aura cette fois pas l’appui de SUD, tandis que FO, le CFDT et l’Unsa ont programmé leur propre journée d’action le 27. Ces trois organisations avaient déjà pris leurs distances en signant les accords salariaux du « Ségur de la santé » en 2020. Aujourd’hui « elles décident de se mettre en mouvement à trois mois des élections » professionnelles dans la fonction publique hospitalière, a relevé Mireille Stivala, laissant peu d’espoir quant à un retour à « l’unité large d’avant le Covid ».