Homme démembré près de Rouen : Les deux accusées condamnées à 22 et 17 années de réclusion

La Cour d’assises de Seine-Maritime a condamné samedi Céline Vasselin et Jessica Adam à respectivement 22 et 17 années de réclusion pour avoir en 2018 tué et démembré Sliman Amara près de Rouen. Les deux femmes n’ont pas réagi lors de l’énoncé du verdict.

Céline Vasselin, esthéticienne de 35 ans, et Jessica Adam, 39 ans, une cliente devenue une « copine », étaient jugés depuis lundi devant les assises pour avoir dans la nuit du 3 au 4 novembre 2018 dans la banlieue de Rouen, drogué, tué par arme blanche et démembré Sliman Amara, avec lequel Céline Vasselin avait eu un fils trois ans plus tôt.

Une troisième accusée acquittée

L’avocate générale avait requis vendredi trente années de réclusion contre Céline Vasselin, et 25 années contre Jessica Adam. « Je ne nie pas les difficultés de Mme Vasselin dans sa vie de couple avec Sliman Amara mais ces clés de compréhension ne viendront jamais justifier un assassinat », avait déclaré l’avocate générale Mme Martin-Belliard lors de son réquisitoire vendredi. Une troisième accusée, jugée pour ne pas avoir pas dénoncé les faits, a elle été acquittée.

Me Frank Berton, avocat de la sœur de la victime, s’est dit « très surpris par le quantum des condamnations et la clémence de la cour d’assises de Rouen ». Vendredi, les deux trentenaires ont tenté chacune de minimiser leur responsabilité dans de ce projet macabre. Jessica Adam a estimé avoir été « bien bernée » par son amie, qui, pour sa part, lui a attribué un rôle actif dans le crime, Jessica Adam ayant asséné « le premier coup de feuille de boucher ».

« Enormément de peine, pour tout le mal »

La dernière plaidoirie de la défense de Mme Vasselin a été centrée sur les violences physiques et psychologiques supposément subies par sa cliente dans sa relation avec M. Amara.

Samedi matin, Céline Vasselin a dit ressentir « énormément de peine, pour tout le mal » qu’elle a « fait à tout le monde. Je dois être sanctionnée pour ce que j’ai fait », a-t-elle dit. Jessica Adam a demandé pardon pour ses actes, se disant « sincèrement au fond de mon cœur, désolée, pour Sliman, pour sa première femme, pour sa famille, pour ses enfants ».