Hérault : Trophées brûlés, mascotte poignardée… Le local des chasseurs vandalisé

Le local de l’association des chasseurs, Diane de Vailhauquès, a été vandalisé dans la nuit de mardi à mercredi. Plusieurs personnes se sont introduites dans les locaux situés dans cette commune à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest de Montpellier, dans l’Hérault. Ils ont découpé le volet métallique à la disqueuse puis forcé la serrure.

Une fois à l’intérieur, ils ont brûlé des trophées de chasse, mais aussi poignardé avec de nombreux couteaux la mascotte de l’association. Une bombe aérosol a été retrouvée dans un micro-ondes, peut-être allumé afin de provoquer une explosion. Tous les robinets ont par ailleurs été ouverts à l’étage. L’eau s’est infiltrée dans les faux plafonds et a provoqué des courts-circuits.

« Pourtant, la commune est engagée dans une démarche de développement durable »

« Je rappelle que la Diane de Vailhauquès a été une des premières à accepter de ne pas chasser le dimanche après-midi et que notre commune, après s’être dotée d’un agenda 21, s’est engagée dans une démarche de développement durable », s’offusque le premier adjoint, Philippe Cazals (SE).

Une plainte a été déposée auprès de la gendarmerie. Le local qui héberge l’association appartient à la communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup.