Guerre en Ukraine : Zelensky accuse la Russie d’avoir détruit « toutes les infrastructures cruciales » à Kherson

Volodymyr Zelensky accuse une nouvelle fois Moscou d’utiliser l’hiver comme une arme. La Russie a détruit « toutes les infrastructures cruciales » dans la ville de Kherson reprise aux forces russes la semaine dernière par l’armée ukrainienne, a déclaré lundi soir le président ukrainien.

« Avant l’hiver, les occupants russes ont détruit absolument toutes les infrastructures cruciales », a-t-il affirmé dans son allocution quotidienne, après avoir visité Kherson dans la journée. « Absolument toutes les installations importantes de la ville et de la région sont minées », a-t-il ajouté.

La région « sans électricité depuis le 6 novembre »

« Il n’y a pas d’électricité, pas de communication, pas d’Internet, pas de télévision » à Kherson, a poursuivi le président ukrainien, déclarant que « les occupants ont tout détruit eux-mêmes intentionnellement ». « C’est ce que signifie le drapeau russe – la dévastation totale », a ajouté Volodymyr Zelensky, promettant un retour à la vie normale.

L’opérateur national ukrainien Ukrenergo a fait savoir que la Russie a détruit des infrastructures énergétiques clés qui alimentent toute la rive droite de la région de Kherson et une partie importante de la région de Mykolaïv. « L’essentiel de la région libérée de Kherson est sans électricité depuis le 6 novembre », a communiqué le patron d’Ukrenergo Volodymyr Kudrytskyi. « Nous faisons de notre mieux pour approvisionner les gens en électricité aussi vite que possible. »

La reconquête de la ville de Kherson, la seule capitale régionale dont les troupes de Moscou avaient pu prendre le contrôle, a porté un coup important à l’offensive de Vladimir Poutine. Lors de sa visite sur place lundi, Volodymyr Zelensky a estimé que la libération de la ville est « le début de la fin de la guerre ».