Guerre en Ukraine : Wagner, un groupe paramilitaire russe privé engagé sur plusieurs fronts

Ils sèment la terreur partout où ils passent. Les mercenaires du groupe Wagner sévissent en Ukraine en parallèle de l’armée russe. Ce sont même les seuls qui aujourd’hui font avancer les lignes, quand les forces de Moscou reculent sur tous les autres fronts face aux contre-offensives ukrainiennes. 

Wagner est une milice armée privée créée en 2014 dans le Donbass. A cette époque une guerre oppose le gouvernement ukrainien à des séparatistes pro-Russes soutenus par la Russie dans l’est de l’Ukraine. L’organisation paramilitaire a été fondée par Evgueni Progojine, un proche de Vladimir Poutine, pour soutenir l’action de Moscou. Si le président russe a toujours nié l’existence de ce groupe et ses liens avec la Russie, son chef et fondateur a admis le 27 septembre dernier être à la tête du groupe de mercenaires. Aujourd’hui, cette milice a pris de l’influence auprès du chef du Kremlin et de l’importance médiatique. Elle a même ouvert son premier QG officiel à Saint-Pétersbourg.

Bien connus pour leurs exactions contre les civils, ces mercenaires sont également présents en Syrie, depuis 2015. On les retrouve également dans le chaos libyen. Et plus récemment, Wagner étend sa domination stratégique, militaire et économique en Afrique, notamment au Mali, en République centrafricaine, au Soudan, ou encore au Mozambique…