Guerre en Ukraine : Non, les députés européens n’ont pas provoqué la Russie en dansant

« Ce matin, des députés de l’#UE ont dansé une  » #Moskal  » et sauté de joie adressant ainsi une provocation à toute la population Russe », avancent plusieurs publications partagées sur les réseaux sociaux ces dernières semaines. Preuve à l’appui : une vidéo est jointe, dans laquelle des personnes dansent effectivement dans un hémicycle, en regardant un écran. Les images auraient été tournées le 2 septembre.

Les auteurs de ces publications expliquent également : « Les Ukrainiens appellent les Russes « moskal », un terme péjoratif qui vise toute la population russe. »

Si les pays européens ont largement affiché leur soutien à l’Ukraine depuis le début de l’invasion russe, cette vidéo serait un véritable affront de la part des dirigeants. « Un comportement indigne de nos élus », s’exclament certains internautes. « Ils veulent humilier tous les Russes, pas seulement les dirigeants et les soldats. Tout le monde est visé », lancent d’autres.

Mais les députés européens ont-ils réellement effectué cette danse ? 20 Minutes fait le point.

FAKE OFF

En réalité, cette vidéo ne date pas du 2 septembre dernier, comme le prétendent les publications. Par une recherche d’image inversée, il est possible de trouver la scène publiée en novembre 2021, donc bien avant l’invasion de l’Ukraine, qui a débuté en février 2022.

La recherche conduit, entre autres, à une vidéo YouTube nommée Dubioza kolektiv – Bella Ciao live at Council of Europe Strasbourg. Soit, selon le titre, une vidéo tournée au Conseil de l’Europe, à Strasbourg. Dubioza kolektiv est un groupe de musique bosnien, et il figurait au programme du Forum mondial de la démocratie en 2021. Avec, bien sûr, aucune volonté d’humilier le peuple russe à travers sa représentation.

Le Conseil de l’Europe a d’ailleurs publié, sur sa page Facebook, une vidéo de cette performance, expliquant en légende que le groupe était invité pour conclure la session de ce forum.

C’est donc cet événement-là que l’on voit sur les vidéos partagées sur les réseaux sociaux. L’architecture du bâtiment est la même, et on observe les maillots jaunes portés par le groupe.

Comme expliqué plus haut, il s’agit du Conseil de l’Europe. Malgré son nom, il ne fait pas partie des institutions de l’Union européenne, contrairement au Conseil européen ou au Parlement européen, où siègent justement les députés. Le Conseil de l’Europe, qui a accueilli ce concert, est une organisation internationale fondée en 1949 et dont le but est de promouvoir et de défendre les droits humains.