Guerre en Ukraine : Moscou affirme avoir pris Soledar, l’Europe veut lancer ses propres satellites

Vous avez raté les derniers événements sur la guerre en Ukraine ? Pas de panique, 20 Minutes fait le point pour vous tous les soirs, à 19h30. Qui a fait quoi ? Qui a dit quoi ? Où en sommes-nous ? La réponse ci-dessous :

L’actu du jour

Après le groupe Wagner hier, c’est l’armée russe qui a annoncé avoir achevé la conquête de Soledar en fin de matinée. « A été achevée le 12 janvier dans la soirée la libération de la ville de Soledar, qui est importante pour la poursuite des opérations offensives » dans la région de Donetsk, a affirmé le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

Dans cette petite ville près de Bakhmout, devenue depuis quelques jours l’épicentre de la guerre en Ukraine, « de violents combats se déroulent toujours », indique Kiev.  « Les forces armées ukrainiennes maintiennent la situation sous contrôle dans des conditions difficiles », a affirmé à la télévision ukrainienne le porte-parole du commandement Est de l’armée ukrainienne, Serguiï Tcherevaty, assurant que la ville était toujours sous le contrôle des Ukrainiens.

La phrase du jour

Nous avons accueilli avec une grande inquiétude les informations concernant l’état de santé critique d’Alexeï Navalny. »

L’Allemagne a appelé Moscou à une prise en charge médicale « immédiate » de l’opposant, visé en 2020 par un empoisonnement imputé aux services de sécurité russes. Alexeï Navalny, âgé de 46 ans, a affirmé mercredi souffrir de symptômes grippaux et être privé d’un accès satisfaisant aux soins, ses soutiens dénonçant une tentative du Kremlin de le « tuer » à petit feu.

Il dit devoir mener « une lutte acharnée » pour obtenir des « médicaments de base » et s’être vu refuser d’être hospitalisé dans l’unité médicale de sa prison, située à 200 km de Moscou. « Ce qui arrive à Navalny peut s’appliquer à tous ceux qui en Russie élèvent la voix contre le régime » du président Vladimir Poutine, a mis en garde la porte-parole du gouvernement allemand.

Le chiffre du jour

-20 °C. C’est la température qui règne au nord de la Suède, au-delà du cercle Arctique. Un centre spatial y a été installé, d’où doit être lancé un satellite dans les prochains mois, une première sur le contient européen. Un défi qui répond à l’objectif d’indépendance européenne sur la question spatiale, alors que la Russie a rompu sa coopération avec l’Europe et que les moteurs de la fusée Vega sont fabriqués en Ukraine.

La tendance du jour

Les cheffes de la diplomatie française et allemande ont appelé vendredi les pays africains à condamner l’agression russe en Ukraine, tout en insistant sur la volonté de l’UE d’intensifier ses relations avec l’Union africaine. « Il est important de se souvenir qu’il y a un agresseur et un agressé et il est important que tous disent à l’agresseur qu’il doit cesser son agression », a déclaré la ministre française Catherine Colonna à Addis Abeba. Même message délivré par son homologue allemande Annalena Baerbock : « La paix en Europe est attaquée, […] nous avons besoin de vous, nous avons besoin de l’Afrique pour défendre la paix ».