Guerre en Ukraine : La neige commence à tomber sur Kiev, frappée par des coupures d’électricité

Un fin manteau blanc recouvrait les voitures stationnées à Kiev ce jeudi matin. Et pour une fois, il ne s’agissait pas de la poussière qui accompagne le souffle des frappes de missiles russes. Dans la nuit, l’Ukraine a connu ses premières chutes de neige de la saison, un moment qui n’a rien de féerique dans un pays au bord du black-out. Mardi, une vague de missiles russes avait déjà plongé 10 millions d’Ukrainiens dans le noir, les privant d’électricité et de chauffage.

Le gouverneur régional de Kiev, Oleksiï Kouleba, avait averti la veille que la semaine à venir serait « difficile », avec des températures qui pourront descendre « jusqu’à -10 °C ». L’opérateur électrique national Ukrenergo a annoncé l’extension des coupures d’électricité pour la journée en raison de l’« aggravation de la situation ».

« En raison d’un refroidissement brutal, la consommation d’électricité a augmenté dans les régions d’Ukraine » ce qui a « compliqué davantage la situation déjà difficile dans le système électrique », entraînant de « plus vastes restrictions » de la consommation de l’énergie à travers le pays, a déploré Ukrenergo sur Facebook. « Il s’agit d’une mesure nécessaire pour préserver la stabilité du système énergétique après la sixième attaque de missiles de Russes ciblée contre des installations énergétiques », a souligné le groupe en référence aux frappes russes massives de mardi.