Guerre en Ukraine EN DIRECT : Les membres de l’Union européenne réunis ce lundi pour décider de nouvelles sanctions contre Moscou…

8h45 : A Lyman, ceux qui souhaitent depuis des années le « monde russe », « n’ont pas compris ce qui les attendait »

A Lyman, beaucoup de civils « attendaient la venue des Russes », reconnaît Igor Ougnivenko, chef de la police de la ville qui l’a fui après des semaines de bombardements. « Aujourd’hui ils crient que tout va bien, et que l’Union soviétique revient », explique-t-il alors que nombre d’habitants du Donbass vouent un fort ressentiment, estimant avoir été délaissés et méprisés par Kiev pendant des années.

« Ça paraît fou, mais ce qui se passe à Lyman, c’est un vrai retour au passé. Et une route pour nulle part ». « Ce qui me déçoit, c’est que les gens n’ont pas compris ce qui les attendait. Certains ont souhaité pendant des années + le monde russe +, mais sont désormais désillusionnés », poursuit-il en secouant la tête. « Quel est l’avenir pour eux ? Rien ! », assène-t-il assurant que des propriétés et entreprises privées ont été saisies et seront « nationalisées » par la République populaire de Donetsk et qu’il n’y a actuellement ni électricité, ni gaz, ni eau.