Guerre en Ukraine EN DIRECT : La Russie galère à former ses soldats mobilisés…

08h31 : Kiev craint toujours une attaque biélorusse

A couvert à l’orée d’un bois trempé par une pluie continue, le garde-frontière ukrainien scrute l’horizon plein nord avec son monoculaire. Le passage frontalier de Senkivka est tout proche. Il forme un Y : au nord-ouest la Biélorusse, au nord-est la Russie, au sud l’Ukraine. C’est à partir de là qu’au premier jour de l’invasion par les forces de Moscou, la 90e division blindée russe s’est engouffrée comme dans du beurre dans cette partie du territoire ukrainien.

Depuis, les Ukrainiens surveillent comme le lait sur le feu la zone de Senkivka et les près de 900 km de frontière avec son voisin biélorusse, dont le territoire a servi de base arrière aux soldats russes. Le 20 octobre, l’armée ukrainienne s’est alarmée de la « menace croissante » d’une nouvelle offensive russe depuis ce voisin du nord, allié de Moscou. La Biélorussie venait alors d’annoncer le déploiement sur son territoire d’une nouvelle force conjointe avec la Russie, comptant jusqu’à 9.000 soldats russes et environ 170 chars.