Grippe : Les Français peuvent se faire vacciner jusqu’au 28 février

L’épidémie de grippe recule mais les préoccupations persistent. C’est pourquoi les autorités sanitaires ont annoncé vendredi une prolongation jusqu’au 28 février de la campagne nationale de vaccination. « Cette année, l’épidémie de grippe saisonnière a débuté de manière précoce et s’est caractérisée par une circulation de forte intensité en décembre et une sévérité marquée », ont souligné dans un communiqué commun le ministère de la Santé, l’Assurance maladie et Santé publique France.

En dépit d’une nette diminution des indicateurs de la grippe depuis le début d’année, « la circulation des virus grippaux est toujours active. Une reprise à la hausse des indicateurs reste possible au cours des semaines à venir », mettent en garde ces trois autorités. Depuis le début de la campagne de vaccination, plus de 9 millions de personnes ciblées par les recommandations ont déjà été vaccinées contre la grippe, soit davantage que l’année passée.

« La vaccination est particulièrement recommandée chez les personnes à risque susceptibles de développer une forme grave. Pour ces populations, le vaccin contre la grippe est intégralement pris en charge par l’Assurance maladie et représente la meilleure façon de se protéger du virus et de ses complications », ajoutent ces trois autorités, indiquant que 2.000 vies sont sauvées chaque année en moyenne chez les plus de 65 ans grâce à la vaccination.

Double vaccination

Parallèlement à la vaccination, l’adoption systématique par tous des gestes barrières reste un moyen efficace de se prémunir des infections respiratoires et de leurs complications. En complément de la vaccination contre la grippe saisonnière, la campagne de rappel contre le Covid demeure ouverte à tous. La vaccination contre le Covid est particulièrement recommandée à l’ensemble des personnes âgées de 60 ans et plus ou porteuses d’un facteur de risque en cette période hivernale.

« Il est tout à fait possible d’administrer les vaccins contre le Covid-19 et la grippe saisonnière de façon concomitante. Si les deux vaccins ne peuvent pas être administrés en même temps, il n’y a pas de délai particulier à respecter entre les deux injections », rappellent les trois autorités.