Grève du 19 janvier : La SNCF et la RATP annoncent un trafic très fortement perturbé

Face au projet de loi sur les retraites porté par le gouvernement, la mobilisation nationale s’annonce suivie jeudi, dans les transports. Sur les lignes TGV, on ne comptera qu’entre 1 train sur 3 et 1 train sur 5 en fonction des axes.

Mais c’est surtout le trafic régional qui sera quasiment arrêté avec seulement 1 TER sur 10 en moyenne et une fréquence à peu près identique pour les lignes Transilien – les trains de banlieue parisienne – et certains RER. Dans l’ensemble, la grève aura un impact bien plus grand à la SNCF qu’à la RATP.

A Paris, trois lignes de métro seront totalement fermées (8, 10 et 11) et dix autres ne fonctionneront que partiellement, aux heures de pointe ou sur certains tronçons.

Trafic totalement interrompu pour les Intercités

Pour le TGV, l’axe Atlantique est le plus touché avec 1 train sur 5 en circulation seulement. SNCF Voyageurs prévoit aussi 1 train sur 3 sur l’axe Nord, le Sud-Est et pour ses Ouigo et 1 train sur 4 sur l’axe Est.

Les Intercités seront eux totalement interrompus, à l’exception d’un aller-retour Paris-Clermont. Les trains régionaux ne circuleront quasiment pas et en Ile-de-France, seul le RER A (géré par la RATP) tire son épingle du jeu avec 1 train sur 2 aux heures de pointe et 1 sur 4 en heures creuses, un rythme à peu près similaire à celui du RER B (1 train sur 2 ou 3).

En revanche, les RER C, D et E ne verront qu’1 train sur 10 circuler. Même chose pour les lignes de Transilien J, K, L, N et P. La circulation sera carrément interrompue sur la R.

Enfin, les liaisons internationales connaîtront des fortunes diverses, entre un trafic « quasi normal » pour l’Eurostar et le Thalys et « fortement perturbé » pour le Lyria. Les autres liaisons internationales sont interrompues.