Grève des contrôleurs aériens : Air France annule 55 % de ses vols court et moyen-courriers prévus vendredi

Air France a décidé d’annuler 55 % de ses vols courts et moyens-courriers et 10 % de ses longs-courriers vendredi en raison d’une grève des contrôleurs aériens français, a annoncé mercredi la compagnie. « Des retards et des annulations de dernière minute ne sont pas à exclure », a ajouté Air France dans un communiqué, en soulignant que « les clients concernés par des vols annulés seront notifiés individuellement par SMS et e-mail ».

Air France se conforme ainsi à une demande de la Direction générale de l’Aviation civile (DGAC), qui a appelé les compagnies aériennes à renoncer à la moitié de leur programme de vols vendredi. Cette décision a été prise mardi à la suite d’un préavis de grève lancé par le SNCTA (Syndicat national des contrôleurs du trafic aérien) et concerne aussi bien la France métropolitaine que l’Outre-mer.

400 vols annulés

Pour Air France, cela représente environ 400 vols annulés sur 800 prévus vendredi, selon la compagnie, qui « recommande fortement à ses clients de reporter leur voyage ». « Des mesures commerciales consultables sur airfrance.fr permettent une anticipation ou un report sans frais, et pour les clients dont le vol est annulé, un avoir ou un remboursement intégral dans le cas où ils ne voyageraient plus », a-t-elle développé. « Air France regrette ce mouvement et met tout en œuvre pour en limiter l’impact sur ses clients. Toutes les équipes de la compagnie sont mobilisées pour les assister dans leurs démarches », a encore assuré la compagnie.

Le SNCTA, syndicat majoritaire chez les contrôleurs aériens, a décidé de ce mouvement pour réclamer des hausses de salaires compensant l’inflation, ainsi que des recrutements. Outre la journée d’action de vendredi, le syndicat a annoncé le dépôt « d’un deuxième préavis du mercredi 28 septembre au vendredi 30 septembre 2022 inclus ».