Gironde : « Un territoire très dynamique » avec la création de 27.000 entreprises depuis 2016

Illustration création d’entreprise. — CHAUVEAU NICOLAS/SIPA

C’est l’heure du bilan pour la Chambre de commerce et d’industrie Bordeaux Gironde après un an de crise sanitaire. Un bilan surtout de sa cellule de crise créée dès mars 2020 pour faire face aux conséquences engendrées par le Covid-19. Pour illustrer son travail depuis 365 jours, Patrick Seguin a souhaité communiquer certains chiffres : 12.000 appels ont été reçus et 3.100 entreprises ont bénéficié d’un accompagnement renforcé. Le président de la CCI a aussi indiqué que près de 1.000 chefs d’entreprise et dirigeants ont eu recours à l’aide d’un psychologue professionnel dans ce contexte économique très compliqué

Le secteur du tourisme souffre particulièrement depuis un an dans le département. 36 % des entreprises sont en cessation de services, 28 % en cessation d’activités selon les chiffres de la CCI. Patrick Seguin appelle le gouvernement à « ne pas arrêter la perfusion trop vite et à accompagner la reprise car si le quoiqu’il en coûte fonctionne, un jour il faudra tout rembourser. » Il a souligné les demandes assez fortes pour les accompagnements au numérique depuis le début de l’épidémie. Il appelle aussi les autorités à relancer le « tutorat » en entreprise et a présenté un projet au Premier ministre à ce sujet.

13.000 autoentrepreneurs

Malgré ce tableau sombre, Patrick Seguin a aussi voulu donner un message d’espoir : 27.800 entreprises ont été créées depuis 2016. « On est passé de 70.000 à 97.800 entreprises en cinq ans, le territoire est donc très dynamique », précise-t-il. Ces créations font bien sûr la part belle aux autoentrepreneurs (13.000).

1 partage