«Gilets jaunes»: Estrosi demande l’interdiction d’un rassemblement à Nice

Christian Estrosi au carnaval de Nice, le 16 février 2019. — Frederic DIDES/SIPA/SIPA

« Après le chaos de Paris », le maire LR de Nice, Christian Estrosi, a demandé mardi au gouvernement d’interdire un rassemblement annoncé par des « gilets jaunes » dans sa ville samedi et dimanche, dans le cadre d’un « appel national ».

« Suite à l’appel national à manifester à Nice lancé aujourd’hui sur les réseaux sociaux et après le chaos de Paris, je demande au Premier ministre et au ministre de l’Intérieur d’interdire tout rassemblement à Nice », annoncé le maire de Nice, sur Twitter, en illustrant son tweet avec l’appel à manifester lancé par des « Gilets jaunes ». Cet appel à manifester samedi et dimanche explique que « désormais la solidarité la plus nécessaire est celle de l’ensemble des habitants de la terre ».

Sa demande « va être examinée »

Dans un communiqué aux médias, le maire de Nice précise s’être entretenu mardi soir avec le Premier ministre et le ministre de l’Intérieur. Il affirme que sa demande « va être examinée ».

Lundi, Edouard Philippe avait annoncé l’interdiction de manifester « chaque fois qu’il le faudra », dans les quartiers « les plus touchés », « dès lors que nous aurons connaissance d’éléments « ultras » et de leur volonté de casser », en faisant référence aux Champs-Elysées à Paris ou aux places du Capitole à Toulouse et Pey-Berland à Bordeaux. Pour le 19e épisode du mouvement des « Gilets jaunes », samedi, plusieurs « appels nationaux » ont été lancés, à Nice donc, mais aussi à Toulouse ou Montpellier.

0 partage