«Gilets Jaunes» dans le Var: Un homme perd l’usage d’un œil, l’IGPN saisie

French Plainclothes police officer armed with LBD 40, Flash-Ball targeting demonstrators.during clash with French riot police (CRS), for the 10th consecutive near the Hotel des Invalides in Paris. its beginning on November 17th, the Gilets Jaunes (Yellow Vests) begun by a protest against the rise of taxes on oil products. The CGT trade union participated to the demonstration of the Yellow Vests. They ask for more democracy and for the RIC (Citizens Initiated Referendum). The rise of taxes was the detonator of their wrath against French President Macron and his Governement and their demand of his resignation. Paris. France. 12/01/ 2018.//ALFREDPHOTOS_13.043/Credit:Alfred Photos/SIPA/1901201100 — SIPA

Il a perdu l’usage d’un œil. Le procureur de la République de Toulon ( Var), Bernard Marchal, a saisi l’IGPN, la police des polices, mercredi après qu’un homme âgé de 25 a perdu l’usage de son œil le 12 janvier dernier.

Comme le rapporte France-Bleu, le jeune homme se trouvait à proximité du stade Mayol, en marge d’une manifestation de «  gilets jaunes​ », lorsqu’il a reçu un projectile en pleine tête. Il accuse la police de l’avoir atteint avec un tir de lanceur de balle de défense.

L’origine de la blessure reste floue

Mais difficile de connaître l’origine exacte de la blessure, l’homme refuse d’être entendu par la police. Son examen clinique ne permet pas non plus de déterminer la cause de la blessure. Lorsqu’il a été touché, près du stade Mayol, seul les policiers municipaux étaient équipés de lanceur de balle de défense.

Faits divers

Chasse: Deux mille pièges destinés à détruire des espèces protégées saisis dans le Var

Société

Saint-Tropez: «Une bombe dans une nurserie», des pécheurs vent debout contre un déminage dans la rade