Gérald Darmanin se félicite des résultats de la lutte anti-drogue en France en 2021

C’est bien connu, il ne faut pas mettre la charrue avant la beuh. C’est donc une fois les chiffres de 2021 reçus que Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, qui a fait de la lutte contre la drogue sa priorité absolue, s’est félicité de la création de l’Office antistupéfiants (Ofast) en février 2020 dans Le Journal du dimanche : « On n’a jamais réalisé autant de saisies : 96 tonnes de cannabis (+12 % l’an dernier par rapport à 2020) ; 23 tonnes de cocaïne (+101 %) ; 1,2 tonne d’héroïne (+24 %) ».

Il fait également valoir que « le nombre de trafiquants mis en cause a augmenté de 21 %, celui des usagés interpellés de 37 % ». Quant aux saisies d’avoirs criminels des trafiquants, elles ont « augmenté de 24 % », se réjouit aussi le ministre de l’Intérieur.

Des points de deal démantelés

Gérald Darmanin recense par ailleurs « 15 % de points de deal démantelés en 2021 ». « C’est-à-dire, poursuit-il, que l’on a 625 de points de deal en moins par rapport aux 3.900 que l’on avait identifiés. Les résultats sont historiques. »

Pour 2020, il avait fait état de « 96 tonnes de cannabis saisies, dont 15 tonnes rien que pour le mois de novembre 2020, 13 tonnes de cocaïne, 1,1 tonne d’héroïne et 1,2 million de comprimés d’ecstasy ». S’agissant des 3.900 points de deal recensés, Gérald Darmanin avait affirmé que « 450 » avaient été démantelés en 2020.