Fusillade au Texas: Les autorités fédérales qualifient la tuerie «d’acte de terrorisme intérieur»

Le procureur fédéral John Bash a qualifié la fusillade d’El Paso de — Reshma Kirpalani/AP/SIPA

« Nous traitons désormais la tuerie d’El Paso comme une affaire de terrorisme intérieur », a annoncé le procureur fédéral John Bash lors d’une conférence de presse organisée ce dimanche 4 août. Vingt personnes ont été tuées samedi matin à El Paso et 26 autres blessées aux abords d’un hypermarché Walmart.

Le tireur est un homme blanc de 21 ans originaire d’Allen, près de Dallas, à neuf heures de voiture d’El Paso. Selon certains médias américains, il s’appelle Patrick Crusius. Les autorités ont annoncé qu’elles allaient requérir la peine de mort à son encontre.

Les conséquences d’un « terrorisme nationaliste »

La police, qui soupçonne un motif raciste, enquête sur un manifeste attribué au tireur d’El Paso, dénonçant notamment « une invasion hispanique du Texas » et faisant référence à la tuerie commise par un suprémaciste blanc dans des mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande (51 morts, le 15 mars). Plusieurs voix s’élèvent depuis pour appeler les autorités à prendre la mesure de la « menace » que représente le « terrorisme blanc ».

« Il est clair que les vies perdues à Charleston, San Diego, Pittsburgh et, vraisemblablement désormais aussi à El Paso, sont les conséquences d’un terrorisme nationaliste blanc », a estimé un candidat à la primaire démocrate, Pete Buttigieg, en référence à des attaques menées dans une église noire, deux synagogues et à celle de samedi dans un centre commercial du Texas.

Un « acte de lâcheté »

« On ne pourra pas protéger l’Amérique de cette menace si on n’est pas prêt à la nommer », a poursuivi le jeune maire de South Bend (Indiana). « Le gouvernement doit arrêter de prétendre que c’est juste du hasard et qu’on ne peut rien faire. »

Le président Trump a qualifié la fusillade d’El Paso d’« acte de lâcheté », sans s’étendre sur les motifs présumés du suspect. Et le maire républicain d’El Paso a réduit la tragédie dans sa ville à l’acte d’un « homme dérangé, purement diabolique ».

Monde

Fusillade au Texas: La peine de mort sera requise contre le tireur annonce le procureur

Monde

Etats-Unis : Le pays sous le choc après deux tueries au Texas et dans l’Ohio en moins de 13 heures

312 partages