Fusillade au Texas: La peine de mort sera requise contre le tireur annonce le procureur

Un jeune homme de 21 ans a été interpellé samedi 3 août 2019 à El Paso. — AFP

Les autorités du Texas ont annoncé dimanche qu’elles allaient requérir la peine de mort contre le tireur d’El Paso, qui a abattu la veille 20 personnes dans un centre commercial de cette ville du sud des Etats-Unis.

« Le chef d’accusation de l’Etat est la peine capitale et donc il encourt la peine de mort, nous allons requérir la peine de mort », a déclaré, au cours d’une conférence de presse, Jaime Esparza, procureur d’El Paso.

Un possible motif « haineux »

La police a placé en garde à vue un homme de 21 ans et enquête sur un possible motif «haineux», ce qui aux Etats-Unis désigne les attaques motivées par l’origine, la religion, ou encore l’orientation sexuelle des victimes.

Un manifeste, attribué au tireur et circulant sur internet, dénonce notamment « une invasion hispanique du Texas » et fait référence à la tuerie commise par un suprémaciste blanc dans des mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande (51 morts, le 15 mars).

Les drapeaux américains en berne

Quelques minutes après l’annonce du procureur d’El Paso, Donald Trump a ordonné la mise en berne des drapeaux américains sur les bâtiments officiels jusqu’au 8 août pour rendre hommage aux 29 victimes des deux fusillades qui ont endeuillé le pays en moins de 24 heures, a annoncé la Maison Blanche.

« En marque de respect solennel pour les victimes de ces terribles actes de violence (…) j’ordonne la mise en berne du drapeau des Etats-Unis à la Maison Blanche et sur tous les bâtiments publics », a déclaré le président américain dans cette déclaration.

Monde

Fusillade dans une zone commerciale au Texas: Une tuerie à caractère vraisemblablement raciste

By the Web

«No way to prevent this»… À chaque tuerie de masse aux Etats-Unis, un site parodique publie le même article

3 partages