France – Royaume-Uni : Première rencontre finalement chaleureuse entre Emmanuel Macron et Liz Truss

La rencontre a finalement été enthousiaste. Emmanuel Macron a souligné mardi « la volonté » de la France « d’avancer » avec le Royaume-Uni après s’être entretenu pour la première fois en tête à tête avec la nouvelle Première ministre Liz Truss à New York.

« Je crois aux résultats (…) Il y a une volonté d’avancer » pour que les deux pays soient « des alliés et des amis dans un monde complexe », a déclaré le chef de l’Etat devant la presse à l’issue de l’entretien en marge de l’Assemblée générale de l’ONU. Les deux dirigeants se sont chaleureusement salués après avoir tenu des propos distants avant l’entrée en fonction de la Première ministre conservatrice le 5 septembre.

L’Ukraine au menu des discussions

Interrogée sur Emmanuel Macron, « ami ou ennemi », lors d’une réunion électorale du parti conservateur, Liz Truss avait alors refusé de répondre. « Le jury est toujours en train de délibérer », avait répondu celle qui était alors la cheffe de la diplomatie britannique. Le président avait réagi en déclarant que le Royaume-Uni était « une nation amie, forte et alliée, quels que soient ses dirigeants ».

Au début de l’entretien de mardi, qui a notamment porté sur la guerre en Ukraine, Emmanuel Macron a exprimé de nouveau « l’affection » du peuple français au lendemain des obsèques de la reine Elizabeth II, auxquels il a assisté avec « émotion » avec son épouse Brigitte.