Frais d’ambassadrice des pôles : Le Parquet national financier ouvre une enquête visant Ségolène Royal

Ségolène Royal, le 12 avril 2017 à Paris. — GABRIEL BOUYS / AFP

Le Parquet national financier a ouvert une enquête préliminaire visant Ségolène Royal. Cette procédure, qui fait suite à l’enquête publiée par franceinfo en novembre dernier, vise à vérifier l’utilisation que l’ancienne ministre a fait des moyens mis à sa disposition en tant qu’ambassadrice des pôles.

L’ex-candidate socialiste à l’élection présidentielle de 2007, qui occupe cette fonction bénévole depuis 2017, a été mise en cause pour avoir utilisé à des fins personnelles l’enveloppe mise à sa disposition pour ses frais d’ambassadrice, notamment pour la promotion d’un de ses livres.

La fonction d’ambassadrice des pôles est bénévole, mais le Quai d’Orsay et le ministère de la Transition écologique financent les salaires des trois collaborateurs qui travaillent à ses côtés, ainsi qu’une enveloppe de 100.000 euros de frais de mission et de représentation.

Politique

Devoir de réserve : Ségolène Royal sommée d’arrêter les critiques contre le gouvernement

Politique

Ségolène Royal accusée d’utiliser ses moyens d’ambassadrice des pôles à des fins personnelles

2 partages