Finistère : EDF cherche un locataire pour reconvertir son ancien site nucléaire

C’est une preuve supplémentaire de l’avancée du démantèlement du site nucléaire. A Brennilis (Finistère), EDF vient d’annoncer son souhait de se séparer de ce qu’elle appelle la Maison du lac. Derrière cet intitulé, qui fait plutôt penser à un logement Airbnb, se cache en réalité un vieux bâtiment des années 1960 en manque d’activité. Longtemps utilisée comme espace de restauration des quelque 300 salariés de la centrale nucléaire, la bâtisse de 1.600 m² sert aujourd’hui d’accueil et d’information pour les personnes venues visiter le site nucléaire. La vue sur l’ancienne centrale n’est pas dingue. Mais le panorama sur le lac et les très sauvages Monts d’Arrée est beaucoup plus prisé.

La Maison du lac, située tout près de l'ancienne centrale nucléaire de Brennilis, fait l'objet d'un appel à manifestation d'intérêt.
La Maison du lac, située tout près de l’ancienne centrale nucléaire de Brennilis, fait l’objet d’un appel à manifestation d’intérêt. – Préfecture du Finistère

Depuis plusieurs années, le fournisseur d’énergie ne cache pas ses intentions de céder l’ensemble, même pour 1 euro symbolique. Deux problèmes se posent. Il faudra d’abord au repreneur trouver un ou deux millions d’euros pour remettre le bâtiment à niveau. Et réussir à séduire des personnes souhaitant s’installer tout près d’un site toujours en déconstruction.

Le démantèlement s’éternise

Inaugurée en 1960 et à l’arrêt depuis 1985, la centrale est en cours de démantèlement depuis 1997. Présentée comme une vitrine du savoir-faire d’EDF pour « revenir au vert », la déconstruction de ce réacteur à eau lourde s’éternise et ne devrait pas intervenir avant 2040.

Sans véritable candidat, EDF et Monts d’Arrée Communauté ont fait appel à l’État pour lancer un appel à manifestation d’intérêt. Objectif : séduire un porteur de projet « en vue de permettre la reconversion de ce site exceptionnel », explique la préfecture du Finistère dans un communiqué.

A première vue, le bâtiment ne fait pas vraiment envie. Mais les passionnés d’architecture y verront beaucoup plus d’intérêt. Conçu par Marcel Roux, architecte adepte de Le Corbusier, le bâtiment a des arguments. Mais il a sérieusement souffert. Pour tenter de convaincre les porteurs de projet, EDF organise une visite unique du site le 22 septembre. Toute personne souhaitant y participer est invitée à se faire connaître en adressant un courriel à l’adresse sp-chateaulin@finistere.gouv.fr avec pour seul objet « AMI – Reconversion de la Maison du Lac ».