Fin du game : Gims arrête le rap et il n’y aura pas de nouvel album de la Sexion d’Assaut

Singer Maitre Gims, concert — SIPA

Voilà, c’est fini. Lors d’une interview accordée à BFMTV pour la réédition de son album Le Fléau, Gims a fait une annonce d’une grande importance pour la suite de sa carrière : il tourne la page du rap. « Je sais qu’aujourd’hui, les gens ne m’attendent pas là, a-t-il expliqué. Je ne vais pas refaire un Stade de France avec un album 100 % rap. [Cet album] c’était une envie, et je suis content de l’avoir fait [mais] je ne pense plus re-rapper un jour, en vérité. Le son avec Nekfeu, je pense que c’est mon dernier couplet rap. Il n’y en aura plus ». Boum !

Mais quid de son retour avec Sexion d’Assaut alors, attendu depuis près de 10 ans ? Le groupe se reformera bel et bien sur scène, mais il n’y aura pas de nouvel album. Une douche froide pour les fans du groupe, qui auraient pu toutefois s’y attendre.

Un projet annoncé maintes fois

« Il n’y aura pas de prochain album Sexion d’Assaut », a ainsi affirmé le rappeur auprès du média Rap Punchline, après avoir expliqué vivre cette annonce « comme un signe positif. C’est triste pour certaines personnes, c’est dur. Mais on va pas faire poireauter les gens ». Il faut dire que le projet de reformation traînait depuis bien trop longtemps. En 2017, soit cinq ans après la sortie de leur dernier album L’Apogée, Gims l’annonçait déjà. « Mon troisième album s’intitule Ceinture noire et sortira l’année prochaine. Et le retour de Sexion d’Assaut se fera juste après mon prochain album », confiait-il lors d’un concert pour la tolérance à Agadir. Ce projet devait même s’intituler Le retour des rois. Le hic ? Rien n’allait déjà plus avec Wati B, le label du groupe, que le rappeur avait quitté cette même année pour des questions contractuelles.

L’année suivante, le rappeur expliquait à 20 Minutes ne plus échanger avec le label que par avocats interposés. « On a engagé d’énormes frais d’avocats et ça n’avance pas. Ça me gêne parce qu’il y a des gens qui attendent cet album, parmi nos fans et même au sein de la Sexion. Tout est prêt et on ne peut rien en faire. Si les discussions avec Wati B s’étaient bien passées, l’album serait sorti fin 2017 ». Le début d’une longue guerre intestine… Jusqu’à un premier rayon de soleil en 2020.

Comme le rapportait le site du Mouv’, Dawala, le boss de Wati B, annonçait en début d’année dernière sur Skyrock le retour imminent du groupe. Une bonne nouvelle confirmée quelques mois plus tard par Black M, autre ancien membre de Sexion d’Assaut, puis par l’annonce officielle en décembre 2020 d’une tournée, via les réseaux sociaux.

Fin de l’histoire ? Non.

Une belle carrière de chanteur

Prévue initialement en 2021, la tournée du groupe vient d’être reportée à 2022, à cause de la situation sanitaire (quand ça ne veut pas, ça ne veut pas…). Mais si la Sexion d’Assaut se produira bel et bien sur scène, l’album Le retour des rois quant à lui, ne verra pas le jour. « L’album ça fait longtemps qu’on a essayé de le faire, on a eu plein de galères juridiques, j’ai essayé de régler… C’est toujours une galère, a expliqué Gims à Rap Punchline. Je pense qu’il ne faut pas toucher au sacré, L’apogée, c’est plus d’un million albums vendus, c’est une dinguerie, il faut plus toucher ». Et c’est peut-être mieux comme ça en effet. Non ?

Pour ce qui est de Gims, son arrêt du rap n’a rien de très surprenant. Il le délaissait depuis plusieurs années déjà, pour s’orienter de plus en plus vers la chanson et les vocalises. Dernier fait en date, sa reprise de Belle avec Dadju et Slimane. Depuis sa sortie le mois dernier, le clip de la chanson a déjà cumulé plus de 12 millions de vues. Gims a probablement perdu toute une partie de son public qui l’appréciait pour son rap, mais a su séduire d’autres auditeurs, sensibles à la puissance de sa voix. On ne se fait donc pas trop de souci pour lui.

0 partage