Festival de l’Alpe d’Huez : « 38°5 Quai des Orfèvres » fait rire jeune un jury qui récompense des révélations

Le jury présidé par Karin Viard a tout misé sur la jeunesse pour cette 26e édition du Festival de l’Alpe d’Huez. Si on a croisé de grands noms de la comédie comme Philippe Lacheau, Phlippe Katerine et Michaël Youn, des révélations, tel Just Riadh Bellaïche épatant pour A la belle étoile, dont la présidente a salué la prestation sur scène, ont fait carton plein. A commencer par 38°5 Quai des Orfèvres, premier film de Benjamin Lehrer, Grand prix mérité.

Cette comédie très noire, parodie de polar projetée le dernier jour, a connu un succès surprise y compris pour son réalisateur. « C’était la première fois qu’on montrait le film et c’était dingue de voir la magie opérer » confie-t-il à 20 Minutes. Espérons que cette récompense permettra à cette pépite d’humour sombre de trouver rapidement un distributeur.

Un prix avant un contrôle de maths

C’était aussi un vrai conte de fées pour Brune Moulin, 15 ans qui faisait ses débuts pour La Plus belle pour aller danser de Victoria Bedos. Véritable révélation du festival, elle a remporté le Prix d’Interprétation féminine. En larmes sur scène, elle a évoqué l’évaluation de maths qui l’attend ce lundi au lycée. « Je serai concentrée sur mon devoir mais je garderai la tête un peu dans les nuages car je viens de vivre le plus beau week-end de ma vie, » nous confie-t-elle un peu plus tard.

Le talentueux William Lebghil, récompensé pour Les Complices de Cecilia Rouaud où il incarne un brave gars copinant avec un tueur à gages incarné par François Damiens, était aussi très ému. « C’est mon premier prix et je n’en reviens pas de la sensation que j’ai ressentie en entendant appeler mon nom », dit-il serrant son trophée contre son cœur.

Autre coup de cœur et pas des moindres, Les Petites victoires de Mélanie Auffret, qui a obtenu le Prix spécial du jury et le prix du Public. « L’Alpe d’Huez me porte chance depuis Roxane et j’aurais aimé que mes acteurs soient là pour partager ces prix avec moi, » déclare-t-elle. Julia Piaton et Michel Blanc sont merveilleux dans cette fantaisie tendre où ils s’allient pour sauver l’école d’un village. Il faudra attendre les prochaines semaines pour découvrir ces films qui prouvent que la comédie est un genre aussi varié que dynamique propre à satisfaire les goûts de tous les spectateurs.