FC Barcelone : Xavi « en état de choc » face à la détention de Daniel Alves, accusé de viol

L’affaire Daniel Alves ne laisse évidemment pas insensible son ancien club du Barça. L’entraîneur du FC Barcelone Xavi Hernandez s’est en effet exprimé ce samedi, en conférence de presse, sur l’annonce de la détention provisoire du footballeur brésilien, accusé par une femme de viol. « Je crois que, comme tout le monde, je suis surpris, interloqué, je suis en état de choc, car je connais Dani », a confié Xavi, qui était le coéquipier puis le coach du défenseur de la Seleçao pendant de longues années.

Le joueur de 39 ans, revenu au Barça la saison passée, après y avoir déjà joué de 2008 à 2016, a été placé en détention provisoire à Barcelone vendredi pour « agression sexuelle », une charge qui comprend le viol dans le code pénal espagnol. Selon une source proche du dossier, la jeune femme a accusé l’international brésilien de viol, une accusation réitérée vendredi devant la magistrate, qui a décidé de placer Daniel Alves en détention provisoire.

« Je me sens mal pour lui »

« La première chose qui me vient à l’esprit, c’est que c’est un problème qui regarde la justice, et la justice va suivre son cours, on ne peut rien dire de plus, a poursuivi Xavi. A propos de Dani, je me sens mal pour lui, je suis surpris, étant donné qui est Dani, et comment il s’est comporté quand il était avec nous. »

Ex-joueur du FC Barcelone, de la Juventus et du PSG, Daniel Alves, qui a participé avec la Seleçao à la Coupe du monde 2022 au Qatar, a également été licencié vendredi par son club mexicain des Pumas, à l’annonce de sa détention. La police catalane a déclaré qu’elle avait reçu la plainte visant Alves le 2 janvier. Les faits se seraient déroulés dans les toilettes d’une discothèque à la mode de Barcelone, dans la nuit du 30 au 31 décembre, selon les médias espagnols.