« Falalalala »: Comme un air de fête de Noël, l’exubérance en plus

Falalalala — Sarbacane

  • Les lectures coups de coeur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd’hui, « Falalalala » de Emilie Chazerand, paru le 2 octobre 2019 aux Éditions Sarbacane.

Anne So Echos de Mots, blogueuse littéraire et contributrice du groupe de lecture « 20 Minutes Livres », vous recommande Falalalala d’Emilie Chazerand, paru le 2 octobre 2019 aux Éditions Sarbacane.

Sa citation préférée :

Si Zella lui chante un affectueux « mon grand », Bettina préfère un pragmatique « le grand ». Et Richard n’a besoin d’aucune leçon de grammaire pour le ressentir : quand le déterminant devient un article, ça craint. Ça pince, ça pique et ça brûle.

Pourquoi ce livre ?

  • Parce que Falalalala est un roman original et inclassable porté par des personnages déroutants. Le lecteur rencontre Richard, 19 ans, 1m98, ainsi que les femmes de sa vie : sept achondroplases (naines) exubérantes avec lesquelles il vit à Tannenland. C’est au sein de leur foyer – qui est aussi une véritable curiosité alsacienne attirant de nombreux touristes – qu’ils vivent et s’apprêtent à organiser leurs animations de fin d’année.
  • Parce que la famille Tannenbaum vit en Alsace d’où l’auteure, Emilie Chazerand, est originaire. Falalalala, en plus d’être un roman drôle, débordant de vie et vibrant d’émotions, est également une lettre d’amour à cette région. Très vite, le lecteur est plongé dans l’ambiance et les traditions de fin d’année alsaciennes. Il peut presque sentir l’odeur des bredeles cuisinés par la famille et, Bettina, la grand-mère autoritaire et ronchonne, lui apprendra juste ce qu’il faut d’insultes alsaciennes hilarantes pour briller en société (ou insulter quelqu’un sans se faire pincer, à vous de voir).
  • Parce que ce livre est écrit avec (très) grand talent. La plume de l’autrice est percutante ; caustique et désarmante de sincérité. Ses mots fascinent et nous ouvrent les cœurs de personnages qui sont si intéressants que les pages se tournent à une vitesse folle. Personnellement, j’en aurais avalé le double – voire le triple – avec plaisir.
  • Parce que derrière son titre joyeux, sa couverture colorée et son humour indéniable, Falalalala déborde d’émotions profondes et de réflexions intelligentes sur la différence et la difficulté à trouver sa place. Ce roman est une véritable pépite ; un ovni littéraire à lire absolument si l’on s’aime ne serait-ce qu’un peu.
  • Parce que Falalalala est un petit bonbon acidulé et délicieux qui séduit de la première à la dernière page. La famille Tannenbaum, exubérante, bruyante et terriblement attachante, devient celle du lecteur au long des 412 pages de ce roman si particulier ; doux et profondément humain. Je vous recommande chaudement de venir vous blottir dans les mots d’Emilie Chazerand et de plonger tête la première dans cette histoire au doux parfum de pain d’épice et de Bredele. Promis, on s’y sent bien.
     

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. A Tannenland, maison des Tannenbaum et attraction alsacienne, vivent Richard, 19 ans, 1m98 et sept naines. Lorsque la santé de l’une d’elle fait des siennes, toute la mécanique bien rodée de la famille est mise à mal ; les opinions s’affirment et les secrets sont menacés.

Les personnages. Toutes les femmes de la famille sont hautes en couleurs, étonnantes et terriblement attachantes. Richard quant à lui, un peu ours et bien plus calme, se sent à part et pas uniquement parce qu’il est un « grand ».

Les lieux. Le roman se déroule en Alsace et principalement à Tannenland, le paradis du petit.

L’époque. L’histoire à lieu de nos jours, lors des fêtes de fin d’année.

L’auteur. Emilie Chazerand est une auteure strasbourgeoise née en 1983 qui a notamment signé La Fourmi Rouge. Elle a également publié des romans ados et jeunes adultes sous le nom de plume Eli Esseriam.

Ce livre a été lu « avec plaisir » par Anne-So Echos de Mots, blogueuse littéraire spécialisée dans la littérature jeunesse et ado. « Pour moi, la lecture peut être aussi bien un plaisir personnel dans lequel on court se réfugier ou bien une excuse pour échanger et rencontrer d’autres lecteurs. Je suis une amoureuse des mots toujours intéressée par de nouvelles découvertes. »

Pour acheter ce livre sur Amazon, Pour acheter ce livre cliquer ici, prix moyen 18€

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l’un d’entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d’intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d’avance à tous ceux qui cliqueront !

2 partages