F1 : Mercedes porte réclamation après la victoire et le titre mondial de Max Verstappen à Abu Dhabi

Renversant sur la piste ce dimanche, le Grand Prix de F1 d’Abu Dhabi va-t-il également l’être dans les coulisses ? L’écurie Mercedes, dont le pilote britannique Lewis Hamilton a perdu le titre mondial face au Néerlandais Max Verstappen (Red Bull), a contesté officiellement le résultat de la course.

Mercedes a déposé deux réclamations portant sur la manière dont s’est déroulée la période de voiture de sécurité en fin de course, qui a permis à Verstappen de prendre le meilleur sur Hamilton dans le dernier tour.

Selon les documents officiels communiqués par la Fédération internationale de l’automobile (FIA), garante des règlements en F1, les protagonistes devaient être entendus par les commissaires sportifs à partir de 19h45 locales (16h45 françaises).

La voiture de sécurité est entrée en piste après un accident du Canadien Nicholas Latifi (Williams) au 53e tour. Dans un premier temps, le directeur de course Michael Masi n’a pas autorisé les pilotes retardataires (dont Verstappen qui avait changé de pneus) à reprendre leurs positions d’origine, ce qui laissait cinq voitures entre les deux rivaux. Puis il s’est ravisé et les a autorisés à dépasser, replaçant Verstappen derrière Hamilton et lui offrant la possibilité de le doubler quand la course a repris.

« Je suis déçu mais pas surpris qu’ils le fassent », a réagi sur Canal+ le patron de Red Bull Christian Horner, au sujet des réclamations de Mercedes. Horner s’est montré serein : « Michael Masi a pris la bonne décision. Ça ne devrait pas durer très longtemps. »