Ezviz C6 2K + : Images, motorisation, IA… Que vaut cette caméra de surveillance connectée ?

Avec l’éclairage, la surveillance à distance est l’un des piliers de la maison connectée. Et l’on ne compte plus les petites caméras que l’on peut activer depuis son smartphone pour garder un œil sur son logement. Dans cette jungle, le modèle C6 2K + de la société Ezviz pourrait bien se distinguer par sa qualité d’image en 2K et intelligence artificielle qu’elle embarque. Et son prix modéré. C’est ce que nous avons voulu vérifier en la testant.

Simplicité dans l’objectif

On ne peut plus mignonne avec sa bouille en rondeurs, la caméra d’intérieur C6 2K + d’Ezviz réunit dans un format compact toutes les fonctions attendues de ce type d’appareil (elle mesure 9,65 cm de hauteur pour 10 cm de largeur) . A commencer par sa bonne ergonomie. Simple à installer, pouvant être positionnée partout avec son fil d’alimentation de 3 mètres, elle est rapidement connectée au réseau domestique (en Wifi ou Ethernet) et opérationnelle. On en contrôle l’usage depuis une application détaillée (mais pas trop confuse).

La caméra C6 2K+ d'Ezviz lancée à 109 euros.
La caméra C6 2K+ d’Ezviz lancée à 109 euros. – Ezviz

Un peu de temps passé dans ses menus permet de bien la maîtriser. On peut évidemment en occulter l’objectif

Détection intelligente

Ensuite, c’est sa qualité de détection qu’il convient de porter à son crédit. Calibrée avec de l’intelligence artificielle, la C6 2K + détecte les bruits et les mouvements, reconnaît les formes humaines, les animaux, et même les gestes de la main. Pour ces derniers, l’idée est de pouvoir déclencher – si désiré – un appel en visio depuis la caméra vers le smartphone de son propriétaire en agitant la main devant l’objectif.

Ici, on pense à un enfant qui, sans smartphone, voudrait par exemple alerter ses parents absents à son retour de l’école. Et cela fonctionne très bien… même si la qualité du haut-parleur et des deux micros de l’Ezviz C6 2K + n’est pas top.

Evidemment, à la moindre détection de bruit ou de mouvement suspect, l’enregistrement d’une séquence vidéo est lancé, avec, ou sans (c’est au choix) l’envoi d’une notification permettant de visualiser ce qui se passe chez soi. Accessoirement, on peut aussi activer le déclenchement de l’alarme intégrée à la caméra. Mais avec 77 dB au compteur (contre 90 dB pour la plupart des alarmes), la petite caméra ne risquera pas de réveiller vos voisins… à moins que vous habitiez en appartement !

Une motorisation saccadée

L’un des atouts de la caméra est aussi sa motorisation. Ainsi, dès qu’elle détecte un mouvement humain, la petite boule zoome sur l’intrus (jusqu’à 4x) et ne lâche plus sa proie en la suivant dans ses déplacements. Si les mouvements de la caméra sont très silencieux, ils sont aussi un peu saccadés, la boule ne tournant que par à-coups. Ce qui n’est pas très grave.

Le plus regrettable est que la caméra C6 2K + ne puisse suivre un visiteur que de façon horizontale (à 353°), et non de façon verticale. Impossible, par exemple, de surveiller en automatique d’éventuelles allées et venues dans un escalier. Un cambrioleur bien avisé pourrait ainsi échapper à la vigilance de la C6 2K +… Nous avions préféré lors de précédents tests la fluidité et l’agilité de la caméra motorisée Pan & Tilt de Yale, mais son image n’était que Full HD.

A tout moment, l'objectif de la caméra C6 2K+ d'Ezviz peut être occuté.
A tout moment, l’objectif de la caméra C6 2K+ d’Ezviz peut être occuté. – Ezviz

En revanche, si l’on prend à distance la main sur la C6 2K + depuis son smartphone, il est possible d’orienter son objectif horizontalement, mais aussi verticalement (de 0 à 133°, donc plutôt vers le haut). Et de zoomer dans l’image en 8x. De quoi vérifier si quelqu’un ne se cache pas dans le coin d’un meuble… ou si son animal de compagnie n’est pas en train de déchiqueter le canapé.

Des images parfaitement détaillées

La qualité vidéo de la C6 2K + est également à porter à son crédit. La définition (jusqu’à 2.560 x 1.440 pixels) proposée offre un bon niveau de détail. Résultat : pas de réelle difficulté pour mettre des traits précis sur le visage d’un visiteur, contrairement à de nombreuses caméras de surveillance qui n’offrent pas autant de précision. La vision infrarouge la nuit altère un peu cette bonne impression, avec des visages moins bien définis (surtout s’ils sont éloignés)…

Vendue 109 euros, la caméra C6 2K + d’Ezviz possède à l’arrivée de bons arguments pour séduire. L’intelligence artificielle embarquée permet, grâce à des détections précises, d’éviter les alertes intempestives. Quelques efforts portés sur la fluidité de la motorisation seraient appréciés. Attention : si les images enregistrées par la caméra peuvent être stockées en local sur carte microSD, il est recommandé d’opter parallèlement pour un stockage cloud. En effet, celui-ci est le seul qui permettra de retrouver des preuves vidéo si la caméra venait à être volée. Un abonnement à partir de 4,99 euros/mois (pour 7 jours d’historique) sera alors requis.