Equipe de France Espoirs : En match amical, les Bleuets dominent l’Irlande du Nord 5-0

C’est une victoire facile pour les Bleuets. L’équipe de France Espoirs, pourtant très remaniée, a infligé une correction à l’Irlande du Nord (5-0), lundi lors d’un match amical disputé au Stade de l’Epopée de Calais.

Quatre jours après le succès difficile face à une équipe ultra-défensive des Iles Féroé (2-0), le sélectionneur Sylvain Ripoll a procédé à une large revue d’effectif avec pas moins de neuf changements au coup d’envoi. Seuls le défenseur Pierre Kalulu et le milieu Eduardo Camavinga, qui avait hérité du brassard de capitaine, ont en effet été reconduits et pas moins de huit joueurs ont connu leur première titularisation avec les Espoirs. Trois ont même honoré leur première cape : le gardien Stefan Bajic et les défenseurs Castello Lukeba et Yasser Larouci.

La première grosse occasion pour l’Irlande du Nord

Les jeunes Français ont pris le contrôle des opérations dès le début de la partie et ont multiplié les offensives. Pourtant, la première grosse occasion a été nord-irlandaise : sur un corner, après une tête repoussée par Bajic, Joris Chotard a réalisé un sauvetage sur sa ligne pour repousser la tentative de John McGovern (18e).

La réponse des Tricolores n’a pas tardé et c’est de la gauche qu’est venue l’ouverture du score : servi par Camavinga à l’angle de la surface de réparation, Larouci a débordé et décoché un centre-tir qui a terminé dans la lucarne opposée (1-0, 21e). Les Bleuets ont tenté d’enfoncer le clou mais les remuants Nathan Ngoumou et Georginio Rutter ont parfois manqué d’efficacité ou de justesse.

L’apport des remplaçants

Les Français ont poursuivi leur domination au retour des vestiaires et les remplaçants ont fait la différence après l’heure de jeu : à la conclusion d’un une-deux avec Enzo Le Fée, Sofiane Diop a doublé la mise d’une jolie balle piquée (64e), puis Amine Gouiri (3-0, 66e) et Maxence Caqueret (4-0, 72e) ont creusé l’écart avec deux frappes lointaines. Enfin, le Lensois Arnaud Kalimuendo a clôturé la marque d’un bel enchaînement contrôle de la poitrine-reprise de volée (5-0, 76e).